Vous êtes ici › Les groupes / artistesCChildren On Stun › Celibacy & Anadin

Children On Stun › Celibacy & Anadin

cd • 7 titres

  • 1Beginning of the end (7" Version)
  • 2Beginning of the end (2" Mondo Mix)
  • 3Mr Porcupine
  • 4Celibacy & Anadin
  • 5Beginning of the end (LP version)
  • 6Crawl
  • 7Cats or devil's eyes (Stum Stoned version)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Neil Ash (chant), Simon Manning (guitare, basse), Kyle Whipp (guitare)

remarques

chronique

Elle a circulé sur le net, cette photo du regretté Voe Saint-Clare alors un tout jeune goth avec son perfecto marqué du sigle des Children on Stun. J’avais été surpris, je l’avoue, car même si j’aime le groupe je n’aurais jamais imaginé (face aux grands noms du style avec plus de disques) qu’ils pouvaient inspirer quelqu’un au point d’orner son cuir, surtout quand il s’agit d’un artiste de la trempe de Voe qui a crée l’un des projets les plus excitants du goth rock de ces dix dernières années. Je comprends mieux aujourd’hui cette filiation. Outre un sens de la mélodie imparable, Angels of Liberty se distinguaient par une puissance de frappe intrinsèque qu’on retrouve dans une moindre mesure chez les Children on Stun. Les 90’s ont été fertiles au Royaume-Uni, cette masse de groupes à boîtes à rythmes déferlant sur les dancefloors a quelque peu noyé les spécificités de chacun, ce d’autant que les plus exposés médiatiquement ne furent pas les meilleurs. Avec le recul, on remarque que les Children ont toujours apprécié une forme d’énergie toute rock’n’roll et une spontanéité juvénile qui se traduit par: moins de réverb’, de froideur mortifère, plus d’électricité ! Sur cet Ep sympathique, on trouve trois versions de ‘Beginning of the end’ pas suffisamment différentes pour les justifier même si la chanson de base est bonne, rien à dire là-dessus. L’intérêt réside davantage quant à la présence de deux inédits de belle facture (‘Celibacy & Anadin’, ‘Mr Porcupine’) assez typiques du style tourbillonnant du combo. Les deux versions de ‘Crawl’ et ‘Devil’s eyes’, je ne capte pas leur présence ici surtout avec un son faiblard qui les dégrade par rapport au reste du EP. En résumé, on se demande pourquoi Mémé Cléo a balancé tellement de terreau, la plante avait largement de quoi pousser sans rajouter de compost mais on sait depuis longtemps que ses recettes ont parfois des ingrédients douteux. Aux détriments des groupes. Pour en revenir à Voe, c’est aujourd’hui le nom de son groupe qui orne certains cuirs et c’est largement mérité…

note       Publiée le lundi 12 septembre 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Celibacy & Anadin" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Celibacy & Anadin".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Celibacy & Anadin".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Celibacy & Anadin".