Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCult Of Youth › Cult of youth

Cult Of Youth › Cult of youth

cd • 11 titres

  • 1New West
  • 2The dead sea
  • 3Monsters
  • 4Casting thorns
  • 5Through the fear
  • 6Weary
  • 7The Pole Star
  • 8Cold black earth
  • 9Lorelei
  • 10The lamb
  • 11Lace up your boots

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Thee Magick Shoppe, Manhattan, New York, USA. Le reste des éléments a été enregistrés au domicile de Sean Ragon

line up

Sean Ragon (chant, guitare, clavier, trompette, percussions), Micki Pellerano (basse), Christiana Key (violon), Glenn Maryansky (batterie, percussions)

Musiciens additionnels : Beverly Hames (flûte), Jess Stathos (percussions additionnelles)

remarques

chronique

Marre du dark folk sur deux accords et demis le soir au fond des bois ? Merde, les mecs, je vous avais pourtant donné la solution, vous lisez jamais mes chroniques ? Allez, je reprends, juste parce que c'est vous, ça tient en trois mots: Cult of Youth. Autant vous prévenir, vous allez vous en prendre plein la gueule si vous aimez Death in June, Joy of Life et autres, parce ce disque, en plus d'être excellent est extrêmement varié et renoue enfin avec la version conquérante d'un style qui s'était bougrement ramolli au fur et à mesure des kilos empilés par Douglas P. Et Tony Wakeford. Sean Ragon, lui, est sec comme haricot, tendu comme un fil, et bourré d'une énergie juvénile dont sa musique déborde. Les percussions roulent comme une cavalcade, la guitare sèche est grattée au turbo, la basse te plombe la rythmique version post punk, le violon assure la touche mélancolique, quant au chant, il est sans cesse au summum comme s'il s'agissait de convaincre les troupes face à un assaut perdu d'avance. Non, franchement, Sean Ragon, il est comme Léonidas aux Thermopyles, il te donnerait envie de te jeter tout seul armé d'un bâton sur une armée de milliers de guerriers. Il y a des moments, comme sur 'New West' ou 'Monsters', on se met presque à danser spontanément tant cette musique est puissante et rythmée; je suis sûr que des types pogotent dessus aux concerts. Attention, rien de bourrin, on sent que tout cela est composé avec beaucoup de soin, les mélodies sont imparables, les arrangements parfaitement dosés et méticuleux, quant à la production, si elle est si bétonnée c'est qu'elle est assuré par Kevin McMahon qui a travaillé avec les Swans, rien de moins. Sûr de sa puissance, le groupe peut largement s'autoriser des morceaux plus mesurés comme 'Through the fear' mais ils n'en demeurent pas moins rythmés. Je disais plus haut que ce disque est varié, ça commence avec l'excellent jeu de percussions qui nous propose quelque chose de quasi tribal, loin des simples roulements de snare ou des trois coups de grosse caisse, voir de post punk tout simplement, impression renforcée par la basse en soutien ('Lace your boots'). Joy Division version neofolk ? Presque mais ça n'empêche pas Cult of Youth de glisser quelques accents americana rugueux ou simplement de renouer avec les structures typiques d'un neofolk inspiré par le Death in June des débuts ('Lorelei'), quant au violon discret mais omniprésente, il renforce la touche mélancolique ou folklorique avec brio quelle que soit la chanson. C'est bien simple, quand vient l'ultime pièce, la plus post punk goth du disque, tu n'as effectivement plus que cette envie-là, lacer tes bottes et suivre les mecs jusqu'au bout du monde. J'espère voir ce combo en concert un jour, ça doit être quelque chose.

note       Publiée le lundi 14 janvier 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Cult of youth".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Cult of youth".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Cult of youth".

Twilight › samedi 11 mai 2013 - 17:14  message privé !
avatar

Et qu'il est toujours ! Moins par le 3ème

Solvant › samedi 11 mai 2013 - 15:48  message privé !

Ah ce brave Twili tout excité qu'il était...

Note donnée au disque :       
novy_9 › samedi 11 mai 2013 - 11:31  message privé !

j'ai ecouté car la chronique avait eveillé ma curiosité, mah je sais pas j'ai pas trop accroché, j'ai ecouté les 4 premiers titres après cela m'a un peu ennuyé .. un coté Pogues, paysan qui ne le fait pas.

dariev stands › dimanche 5 mai 2013 - 14:34  message privé !
avatar

rah, 6/6... J'avoue que je comprends pas décidément. Twilight, tu surprendras toujours...

Twilight › mercredi 23 janvier 2013 - 00:32  message privé !
avatar

Disons que Cult of Youth, ce n'est pas ce qu'il y a de plus représentatif en matière de goth ^Par contre, le mec chante mieux que Tony W., non ?