Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGlu / Lamort › Glu + Lamort

Glu / Lamort › Glu + Lamort

cd | 18 titres

  • 1 GLU: Rosé
  • 2 Gazé
  • 3 Amer
  • 4 Joie
  • 5 Bois
  • 6 Vase
  • 7 Dort
  • 8 Paix
  • 9 Mort
  • 10 John
  • 11 Fini
  • 12 Loin
  • 13 Cuir
  • 14 LAMORT:Gore bless you
  • 15 Ulcerous pathologic morbidity
  • 16 Vultures
  • 17 Vivre dans ta tête
  • 18 La tombe

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

GLU: Bordeau, France, entre 2010 et 2011. Lamort, K35, novembre 2010, France

line up

GLU: Pierre Poirier (voix), Yvon Tutein (guitare), Bruno Lacaussagne (guitare). LAMORT: Bernard Lamort, Jean Ovni, Noisy

Musiciens additionnels : Ricco Petroleum (guitare additionnelle pour Lamort)

chronique

Tu aimes cette impression d'une musique enregistrée dans une cave une nuit d'hiver dans un bled paumé dans la montagne ? Tu aimes ce sentiment d'écouter le nihilisme fait notes ? Tu aimes savoir comment les morts occupent le temps au fond de leurs cercueils ? Tu devrais peut-être écouter ce cd alors, fruit vénéneux au jus puant la vase et la décomposition produit par deux entités répondant aux doux noms de Glu et Lamort, tout un programme. Les premiers tout d'abord qui nous balancent treize titres crus, répétitifs et lo-fi à mort (c'est le cas de le dire), deux guitares tueuses, l'une lourde comme une basse de charcutier, l'autre qui grince sans cesse, se tordant comme un animal blessé, toutes deux formant le ciment d'un mur sonore titillant la saturation sans jamais la violer pour de bon sur lequel se place la récitation de Pierre Poirier, des textes malsains constitués de phrases répétées comme un prêche, sur un ton pas forcément agressif...C'est pire, cette voix un peu rauque est celle d'un psychopathe, d'un tueur en quête de sa proie parce que Dieu le lui a ordonné...De cette tension, de ce bourbier sonore, hypnotique, se dégage une fascination sordide qui fait froid dans le dos et pourtant donne presque envie de s'en faire complice, de rire ('Cuir', 'John') ; après tout, mieux vaut être celui qui tient le manche de la hache. Après ces treize brûlots visqueux aussi jouissifs qu'indigestes, Lamort enfonce le clou au travers d'un punk/hardcore/doom/noise torturé et claustrophobe, tantôt lancinant et long ('La tombe', 'Gore bless you'), tantôt fugace et ultra saturé ('Ulcerous pathologic morbidity') au long duquel le chanteur vomit plus qu'il ne chante les modulations en bouillie de son timbre saturé. Morbide. Le désespoir lo-fi, l'obscurité faite mort. Pas foncièrement mon style de prédilection mais il faut croire que moi aussi j'aime savoir ce que donne la terre moisie des cimetières quand tu la fourres dans ta gueule avant de hurler ('La tombe', une merveille du genre), ce qui arrive quand tu laisse tourner un enregistreur dans un caveau où même Satan a les boules d'aller...De la musique pour autiste en quête d'asile ? Fort, sale.

note       Publiée le dimanche 13 mai 2012

partagez 'Glu + Lamort' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Glu + Lamort"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Glu + Lamort".

ajoutez une note sur : "Glu + Lamort"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Glu + Lamort".

ajoutez un commentaire sur : "Glu + Lamort"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Glu + Lamort".

merci pour le fusil... › mercredi 26 mars 2014 - 14:18  message privé !

La badine putain...

Note donnée au disque :       
ericbaisons › mercredi 16 mai 2012 - 19:39  message privé !

encore un disque 2011 made in france bien bouillasse. La voix inhumaine dudit Poirier fait beaucoup dans l'affaire

Note donnée au disque :       
cyberghost › lundi 14 mai 2012 - 10:14  message privé !

La badine est prête, le fouet n'est pas loin...

Note donnée au disque :