Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBara Flokkurinn › Lizt

Bara Flokkurinn › Lizt

  • 1982 • Steinar 059 • 1 LP 33 tours

lp • 10 titres

  • 1I don't like your style
  • 2Motion
  • 3Saints keep cryin'
  • 4Wonderful creation
  • 5Windows
  • 6Orient wild
  • 7Insult
  • 8Specialist
  • 9Mr. Penis
  • 10Money talkin' man

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Ásgeir Jónsson (chant), þór Freysson (guitare, choeurs), Baldvin H. Sigurðsson (basse, choeurs), Jón Freysson (claviers, choeurs), Árni Henrikssen (batterie)

remarques

chronique

Des trois, le deuxième s'avèrera le meilleur. 'Lizt' est en effet le témoin le plus représentatif du style d'un Bara Flokkurinn débarrassé en apparence des dernières miettes de punk assumant pleinement son orientation new wave. Il y a d'abord les mélodies et les arrangements et de ce point de vue, le clavier tire remarquablement son épingle du jeu avec quelques très beaux thèmes (celui de 'Motion' notamment,
hélas moins mis en valeur au mixage que sur la version live présente sur 'Rokk í Reykjavik'). La basse n'est pas en reste, la rythmique saccadée typiquement 80's, froide et funky, se révèle fluide, coulante comme du miel. Qu'on ne s'y trompe pas, si nos Islandais jouent de la pop, celle-ci garde une certaine complexité dans la construction: les tempi varient, quelques soli de guitare se posent...On songe
parfois à de lointains échos de David Bowie, éventuellement Ultravox, pourtant Bara Flokkurinn conserve une identité ou du moins arrange les canons du genre d'une manière personnelle. Ce sont cependant les mélodies qui placent ce disque au dessus des deux autres; 'Lizt' inclut les meilleurs pièces du groupe, celles qui allient l'efficacité des lignes avec une aura un brin décadente (à laquelle le chant n'est d'ailleurs pas étranger): les excellents 'Motion', 'Orient Wild', 'Mr Penis' (où le chanteur s'autorise quelques aigus ironiques dans la lignée de Andi Sexgang) ou encore 'I don't like your style', sans oublier le plus calme et mélancolique 'Saints keep crying'. J'aurais même tendance à penser que Bara Flokkurinn se lâche plus sur la seconde face en y révélant son aspect le plus sombre et le plus barré mais l'album dans son ensemble s'avère une réussite prouvant que nos jeunes Islandais
avaient le talent pour défier la pop wave anglaise avec ses propres armes.

note       Publiée le mercredi 19 janvier 2011

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Lizt" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Lizt".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Lizt".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Lizt".