Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFræbbblarnir › Dót

Fræbbblarnir › Dót

  • 2004 • Zónet Zonet CD019 • 1 CD

cd • 16 titres

  • 1Hengdum í eigin heimsku
  • 2Movie love
  • 3Hvers virði ?
  • 4CBGB's
  • 5Fölar rósir
  • 6Crap poetry's plastic surgery
  • 7Kysstur
  • 8Endless pleasure
  • 9Not another dream
  • 10Treat me like I died
  • 11Why can't I turn the time ?
  • 12You've got your troubles
  • 13For God
  • 14Spyr
  • 15Spank the Spice Girls
  • 16Heaven needed a lead singer

line up

Valgarður Guðjónsson (chant, guitare), Helgi Briem (basse), Arnór Snorrason (guitare), Stefán Karl Guðjónsson (batterie), Brynja A.Scheving (chant féminin), Iðunn Magnúsdóttir (chant féminin), Kristin Reynisdóttir (chant féminin)

remarques

http://www.fraebbblarnir.com

chronique

Styles
punk

Ils étaient parmi les premiers, ils sont toujours là. Inspirés par les Ramones, les Buzzcocks, les Sex Pistols ou les Stranglers, Fræbbblarnir déboulent en effet en 1978 comme les pionniers de la scène punk islandaise. Après un premier maxi, le combo enregistre son premier album, 'Viltu nammi væna ?' en 1980 puis un an après un autre mini, 'Bjór', où les musiciens militent pour la vente libre de bière (laquelle ne sera accordée qu'en 1989). Encore un disque en 1982 puis Fræbbblarnir splitte, les membres restant actifs dans le domaine de la musique jusqu'en 1996 où le label Bad Taste sort une compilation rétrospective. Le groupe se remet sur la rails de manière tranquille, donne un ou deux concerts participent à quelques compilations (notamment un hommage aux Ramones) avant de sortir en 2004 un véritable nouvel opus. 'Dót' démontre en tous cas que la passion n'a pas quitté nos jeunes punks devenus quinquagénaires; ce disque varié démontre aussi le goût inchangé des musiciens pour un punk rock mélodique made in 77, un punk rock qui se veut éclectique en oscillant entre titres pêchus ('Treat me like I died', 'Hengdum í eigin heimsku', 'You've got your troubles'...), une larme rockabilly ('Not another dream') mais également de légères influences ska/dub telles qu'on en trouvait chez les Clash ('Spyr'). Les coeurs féminins ne sont pas sans rappeler ceux de KMFDM à leurs débuts et apportent selon les chansons une touche de dérision assez typiques de l'humour cynique du groupe. Ceux qui apprécient le punk mélodique seront séduit par l'accroche simple mais de qualité des lignes de guitare quant au chant de Valgarður Guðjónsson, il dégage une touche un peu grave assez particulière qui, à mon avis, participe au charme du groupe. 'Punk un jour, punk toujours' affirment certains; le cas Fræbbblarnir semble confirmer cette affirmation. 3,5/6

note       Publiée le dimanche 23 août 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Dót".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dót".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dót".