Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEtant Donnés › Royaume

Etant Donnés › Royaume

  • 1991 - Touch, Tone 2 (1 cd)

cd | 4 titres | 22:02 min

  • 1 Royaume [7:16]
  • 2 Matin [3:46]
  • 3 4 [3:15]
  • 4 Bleu [7:41]

line up

Eric Hurtado, Marc Hurtado.

chronique

Styles
ambient
Styles personnels
bruits et chuchottements

Bruits et chuchotements... royaume... royaume... royaume... des pierres jetées à l'eau... des coups portés... et le crépitement du feu... Bruits et chuchotements... les grésillements et la friture sur la ligne sont là... la friture dans la poêle à frire aussi... et les gallinacé gloussent... Bruits et chuchotements... bruits de pas... bruits de projections... bruits de feuilles... au fait : c'est le matin... et les cloches tintent au loin... Bruits et chuchotements... entre 4 murs on frappe sur quelque chose... Bruits et chuchotements... de l'eau s'écoule sans que l'on puisse la retenir... c'est bleu... ça crépite... et on ne peut rien y faire...

note       Publiée le mercredi 12 août 2009

partagez 'Royaume' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Royaume"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Royaume".

ajoutez une note sur : "Royaume"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Royaume".

ajoutez un commentaire sur : "Royaume"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Royaume".

sourdicus › jeudi 10 mars 2011 - 11:18  message privé !

Disque fascinant, entre Halo Manash et Luc Ferrari.

Note donnée au disque :       
kranakov › jeudi 27 janvier 2011 - 18:34  message privé !

Bon! c'est clairement pas le chef d'oeuvre des HURTADO - mais rappelons qu'il s'agit de musiques de films expérimentaux réalisés par les frangins... et avec les images ça a une toute autre gueule. La limite musicale de E.D., c'est que leur langage acousmatique est plutôt limité : on est à des lieux du boulot d'un Guionnet par exemple dont le splendide Axène constitue un sommet inégalable ou d'un Almuro. Reste un goût des sons qui rappellent les grandes heures de l'avant-garde française.

Note donnée au disque :       
mangetout › mercredi 21 octobre 2009 - 10:05  message privé !

Je n'avais pas vu que c'était là ça ! Alors certes effectivement on peut prendre la chose comme écrit dans la chronique, n'y voir que bruits et chuchotements et même cet angle d'attaque là, succinct et moqueur on va dire, est déjà évocateur pour qui sait lire entre les lignes. Mais on peut y voir aussi de la poésie pure ou plutôt de la poésie faite chair, la description d'un paysage sonore, un cinéma pour l'oreille plus qu'une musique réellement musicale à moins qu'elle ne soit en définitive toujours que ça et Etant Donnés, en petit fils de Luc Ferrari (nous sommes très proches de ses "Presque rien") et Pierre Schaeffer, ne seraient que des révélateurs de la face intime de ce sens sonore impalpable, insaisissable et pourtant si positif, cette voix de l'éther, cet océan de sons comme dirait David Toop, ce qui au final aurait pu paraitre peu s'avère en fait être beaucoup...

taliesin › vendredi 14 août 2009 - 21:53  message privé !

Je ne serai pas aussi négatif, ne trouvant pas cet album mauvais en soit, mais il faut admettre que le duo a fait mieux... Dans le genre, essayez plutôt 'Beequeen'...

born to gulo › mercredi 12 août 2009 - 19:51  message privé !

superbe chronique