Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHealth › s/t

Health › s/t

11 titres - 28:42 min

  • 1/ Heaven (2:37)
  • 2/ Girl Attorney (0:36)
  • 3/ Triceratops (3:14)
  • 4/ Crimewave (2:05)
  • 5/ Courtship (0:56)
  • 6/ Zoothorns (2:49)
  • 7/ Tabloid Sores (2:50)
  • 8/ // M \\ (3:27)
  • 9/ Glitter Pills (3:38)
  • 10/ Perfect Skin (4:22)
  • 11/ Lost Time (2:12)

enregistrement

The Smell, Los Angeles, USA

line up

Jake, John, Jupiter, BJ

remarques

http://www.healthnoise.com/

chronique

Styles
noise
rock

En musique plus qu’en tout autre discipline artistique, ce sont les rencontres fortuites entre, d’une part, les attentes de l’auditeur et, d’autre part, ce que peuvent bien offrir les artistes qui forgent le caractère exceptionnel de toute découverte. En ce qui me concerne, ce premier disque des californiens de Health est arrivé à point nommé ; à un moment où je commençais à me lasser de tas de choses, à un moment où la chaleur, qui semble tout doucement s’installer, m’en faisait déjà voir de toutes les couleurs. Eh bien, il faut croire que je n’avais encore rien vu ! Petite précision : le caractère si pas extrême, en tout cas franchement décomplexé, de leur musique pourrait en rebuter plus d’un. Il se fait que cette approche radicalement noise, mix improbable entre les Boredoms, Fantomas et Liars, a bien assez tôt commencé à me ratiboiser la colline sous le coup de leurs rythmiques brisées et autres idées saugrenues ; mon imaginaire tout émoustillé venait de trouver en Health la bande sonore idéale à coller d'urgence sur ce que j’étais précisément en train de vivre. Quelque chose de puissant et de lourd. Mais quelque chose de parfaitement débridé aussi, se permettant des incartades plus volages ("Perfect Skin"). Je le reconnais donc volontiers ; j’étais particulièrement réceptif à cette musique à l’instant précis où j’étais sensé en rédiger une chronique. La première écoute s’est avérée séduisante parce que inattendue. Mais toutes les suivantes ont rapidement confirmé cette impression. Pendant ce temps, le soleil cogne toujours et le thermomètre plafonne... Aurais-je été aussi emballé si au programme nous avions eu un ciel gris et menaçant au-dessus de nos têtes comme seul décor d'un quotidien embourbé dans le marasme le plus profond ? Je l’ignore. Après tout, rien ne nous dit non plus si ce n’est pas Health, finalement, qui est à l'origine de cette hausse salvatrice de température...

note       Publiée le dimanche 29 juin 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "s/t".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "s/t".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "s/t".

Ignus › dimanche 19 janvier 2014 - 11:09  message privé !

Surprenant, quand on vient de Get Color, mais passé la perturbante première écoute, c'est solide et cohérent, voire réjouissant. Curieux de savoir si //Disco me branchera autant que ::Disco2 m'a envoûté.

A.Z.O.T › dimanche 19 décembre 2010 - 18:23  message privé !

Mélange très improbable, ce disque epileptise.

dariev stands › jeudi 12 novembre 2009 - 09:14  message privé !
avatar

le nouveau est vraiment excellent... jusqu'au boutiste et fascinant.