Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsArts généraux › Les films que vous avez vu

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Les films que vous avez vu

résultats 9941 à 9960 sur un total de 10004 • page 498 sur 501

Message
dimegoat › samedi 23 mai 2020 - 08:39

Boudez pas, rien que la punchline dont parlait Gulo vaut le visionnage.

Message
born to gulo › samedi 23 mai 2020 - 09:06

Ah !

Vrai que les petits salons VIP dans les SMLE, c'est cossu.

Message
Rastignac › dimanche 24 mai 2020 - 12:29
avatar

Pouah, des britanniques qui deviennent russes, des suédois qui se font passer pour des boxeurs soviétiques, des danois qui se font passer pour des vladimir poutine ! Je comprends pas pourquoi ils n'emploient jamais des russes pour jouer des russes.


(bon chien)

Ici, un italo américain qui joue un italo-américain, avec Serpico de Sidney Lumet, le film qu'il fallait que je voie depuis des lustres. Ça sent la funk et la crasse, et les quartiers de New-York où tu débarques avec les cartons, tu t'installes et voilà. Et la police toute pourrie. Il semble, après avoir lu des interviews récentes du vrai Francesco Serpico, que des aspects du "lanceur d'alerte" n'ont pas changé : plus tu mouilles le maillot pour l'intégrité et la morale publique la plus élémentaire, et plus tu te fais immoler par une mafia toute puissante (étatique, policière, financière, économique, industrielle ou mafia tout court), plus les gens qui sont bien contents que tu te mouilles pour eux t'aiment et te foutent devant eux comme couverture, et plus tu reçois des médailles, et moins ça change quoi que ça soit. Extrêmement déprimant si l'on s'intéresse un peu à la corruption, et en quoi les méthodes, plus ou moins raffinées, semblent n'avoir pas changé depuis. Sinon Frank Serpico est toujours vivant, et il semble plus frais aujourd'hui qu'Al Pacino.

Message
Raven › dimanche 24 mai 2020 - 14:25
 Raven est en ligne !
avatar

M'avait beaucoup moins marqué que Dog Day Afternoon (ou même Donnie Brasco tiens) celui-ci, au niveau des Pacino "inspiré d'une histoire vraie" / Lumet, malgré une ambiance très morose et craspec en effet qui devait me parler. Faudrait que je retente. Je me souviens de son bonnet.

Message
(N°6) › dimanche 24 mai 2020 - 14:37
avatar

Vu aussi y a pas si longtemps que ça. C'est super Serpico. Tous ces classiques des 70's ont globalement très bien vieilli avec la patine en plus. Dog Day Afternoon aussi. Atticaaaaaaaa !

Message
Procrastin › lundi 25 mai 2020 - 14:53

Suite au très bon Chien de Benchetrit (dont je garde de grands souvenirs du J'ai toujours rêvé d'être un gangster) je suis parti voir le film de Vincent Macaigne en temps que réal :

Pour le réconfort.

Alors là, mazette, je m'attendais pas à une telle torgnole. On pourrait caricaturer le propos en le limitant à la réciprocité de la haine de classe (y'en a pas mal qui en sont resté là) mais c'est plus subtil que ça. Beaucoup de place au hors-champ, ce qui fait franchement du bien. Ya du Eustache là, dans l'intention du moins. Une belle maitrise du temps nécessaire dans et après le discours, Et surtout un beau portrait du nihilisme latent au cadre de l'époque. "Ce que vous appelez votre dignité est un espace forcé, la conscience que vous avez de ce que vous êtes rachète ce que vous faites... Mais pourquoi on a besoin de parler comme des étrangers, ça serait trop long à expliquer."

Enchainé avec son court métrage Ce qu'il restera de nous. Là on voit clairement que le bonhomme vient du théâtre. Ya de l'idée, mais c'est aussi un peu maladroit comme pourrait l'être une fable. Pour un premier jet c'est quand même franchement honorable, voir bluffant.

Message
dimegoat › jeudi 28 mai 2020 - 08:41

Je n'avais jamais entendu parler de ce Moon, histoire d'un employé solitaire de l'UAC chargé de piloter l'extraction de Tiberium sur la Lune. Très correct même si le manque d'ambition, l'enrobage sonore passe-partout (et vazy les pianos en adagio, punaise), et la fin empêchent d'en faire un très bon film. C'est bourré de références copier-coller à 2001 donc forcément, on va faire la comparaison.
C'est pour quand le prochain grand film de SF? Ambitieux, mystérieux et avec une musique idoine?

Message
vigilante › jeudi 28 mai 2020 - 11:54

Oui je m'en souviens de ce MOON avec son affiche en poke à Solaris (le vrai hein pas le Nespresso). J'avais bien aimé, l'ambiance... dénouement émouvant aussi. Faudra que je le ressorte à l'occasion
Je ne me rappelle plus par contre si c'est dans celui ci ou dans OUTLAND (ou dans les deux) qu'on entendait le bruit du camion dans l'absence d'atmosphère, un scandale dans le traitement d'un film qui se veut sérieux. Ils se plantent tous avec ça. Pourtant avec Kubrick (ça c'est fait) et bien d'autres c'était flagrant ! le silence ça ajoute à la crédibilité même pour un simple produit d'exploitation SF, surtout si c'est intercalé intelligemment. Faut il rappeler que "dans l'espace personne ne vous entend hurler"...enfin, normalement

Et puis pour un acteur qui porte un film à bout de bras, entre nous ça tient plus en éveil qu'un Silent Running
Allez je me le tape ce soir si ma boite aux lettre est vide, j'attends Le Cerveau D'acier et le film à Dead26

Message
dimegoat › jeudi 28 mai 2020 - 13:02

Sans compter le problème de la gravité artificielle mais comme disait le showrunner de Battlestar Galactica, plus ou moins: "tu sais combien ça coûte de faire flotter les gens ? "
Je ne regarde même plus les vidéos de physiciens qui expliquent combien ces films sont à l'ouest sur les éléments les plus basiques. Sauf 2001.

Message
Procrastin › jeudi 28 mai 2020 - 14:38

Un bon souvenir de ce Moon aussi. Le dernier très bon film de Sf que j'ai vu c'est le High Life de Claire Denis, avec Stuart Staples de Tindersticks à la BO. Pour le coup ya un physicien qui a bossé sur le projet, Aurélien Barrau.

Message
Raven › jeudi 28 mai 2020 - 18:33
 Raven est en ligne !
avatar

Moon est un bon petit film de SF sans prétention dans mon souvenir, c'est sa force (avec Rockwell) même si ça va pas très loin.

Celui avec Matt Damon qui fait des patates avec du cacacompost sur Mars est bien foireux par contre (dans le genre SF intimiste aussi).

Message
dimegoat › jeudi 28 mai 2020 - 19:14

c'est compliqué de trouver des films de SF spatiale qui dépassent le stade du "mouais". 2001 m'a tellement retourné que c'est encore plus difficile depuis.
Je suis peut-être un peu blasé des codes du cinéma, et comme en SF plus qu'ailleurs, il faut un peu de thunes à rentabiliser, ces codes sont toujours bien pesants et présents. Moon, il suffit de rien pour que ce soit un très bon film. Pareil pour Interstellar ou même Arrival et pourquoi pas Matt sur Mars ou cette demi-daube de Passengers, mais ils sont tous plombés par des sortes d'impératifs casse-couilles (love story + musique standardisée + explication au stabilo).
Tu m'étonnes que les séries aient autant de succès mais je n'ai plus envie de série, c'est trop souvent écrit à l'arrache et plein de fillers sur 15 saisons, je veux des grands films de 2h, ce n'est pas la mer à boire quand même.

Battlestar Galactica, j'avais adoré, c'est plein de bonnes choses mais il y une quantité de défauts, de scories et de n'imp, juste parce qu'ils ont un peu oublié d'écrire une histoire.

Message
vigilante › jeudi 28 mai 2020 - 19:31

Rare ? Oui peut être, Dune, les Alien, Interstellar, les Riddick... c'est vrai qu'en y reflechissant...beaucoup de seconds couteaux en fait
Ennemy Mine, le Trou Noir, Saturn 3, darkstar, Starfighter...c'est vrai que j'en ai quelques frisbees aussi haha

Message
vigilante › jeudi 28 mai 2020 - 19:37

Turkish Star Wars. Trouvable sur eBay si vous êtes dépressifs, remède garanti. Parfait pour caler un meuble.
https://www.bing.com/videos/search?...

Message
Raven › jeudi 28 mai 2020 - 20:41
 Raven est en ligne !
avatar

Gravity était pas mal non, niveau crédibilité, comparé à la moyenne des blockbusters ? On entendait pas un atome péter pendant que la station spatiale explose de toutes parts, de mémoire. Le soin du détail. Georgie Boy avait même emmené son thermos de lungo forte.

Message
dimegoat › jeudi 28 mai 2020 - 20:44

Ma période Nanarland est bien loin (le site existe encore ?). Le seul que je pourrais revoir de tous ces mauvais films sympathiques, ce serait Ultime Combat (Deadly Prey): très involontairement drôle et, surtout, pas ennuyant.

Message
dimegoat › jeudi 28 mai 2020 - 20:46

@Raven: il y a pas mal de vidéo de physiciens/astronautes sur Youtube qui commentent les flims de l'espace. A part 2001 et Apollo 13, ils prennent tous une cartouche (Gravity en particulier)

Message
Raven › jeudi 28 mai 2020 - 20:47
 Raven est en ligne !
avatar

D'accord mais dans l'espace, t'entends du Strauss à fond les ballons ? Un peu léger tout ça.

Message
Raven › jeudi 28 mai 2020 - 20:51
 Raven est en ligne !
avatar

Et c'est pas de la SF (sauf complotisme aigu) mais est-ce que t'as matté le film avec Ryan Gosling prems sur la Lune ? Je sais pas ce qu'il vaut pour Étienne Klein, mais il était bien branlé. Un petit côté L'Étoffe des Héros pas dégueu du tout, en sus.

Message
dimegoat › jeudi 28 mai 2020 - 20:54

Et le velcro sous les pompes, fallait y penser! J'avais bien aimé le Gosling/Armstrong, en particulier la séquence d'alunissage et tout le côté bricolage de la NASA (qu'on voit aussi bien dans Apollo 13). N'ayant même pas passé d'épreuve de physique au baccalauréat, ils peuvent faire vrombir les vaisseaux comme des dragsters, je veux juste une bonne histoire.

https://www.youtube.com/watch?v=fTvZfbYj7MQ
https://www.youtube.com/watch?v=3RkhZgRNC1k