Articles

Vous êtes ici › ArticlesConcerts › MARDUK - Skandiateatern, Norrköping, 28 avr. 2012

Ce document est lié :
 - au groupe / artiste Marduk

MARDUK - Skandiateatern, Norrköping, 28 avr. 2012

par Nicko › mardi 1 mai 2012


Style(s) : metal extrême / black metal

Cela faisait près de 12 ans que la formation suédoise n'avait pas joué dans sa ville natale, Norrköping. Alors qu'un nouvel album est prévu pour la fin du mois, je me suis déplacé dans la campagne suédoise pour assister à la performance du quatuor, à l'aube d'une nouvelle série de tournées dont les scandinaves ont le secret...

il fait beau et presque chaud en ce samedi d'avril dans le sud de la Suède. Norrköping est une ville de taille moyenne avec une belle architecture et de beaux paysages notamment aux abords de la rivière qui traverse la ville. Le concert de Marduk est prévu dans une petite salle, 450 places, en plein centre ville, dans la rue commerçante. Alors que la ville n'est pas connue pour sa délinquance, moins d'une heure avant le début des hostilités dans la salle, à 200 mètres à peine, des échanges de coups de feu sont entendus et 2 personnes ont été touchées ! Plus tard, on saura qu'il s'agissait d'un réglement de compte familial et que les 2 personnes ont été très sérieusement blessées.

Au moins, en rentrant dans la salle, on est déjà dans le bain ! ha ha ha ! Le concert débute avec Misericordia, un groupe de black metal plutôt classique, mais assez efficace. On ne peut pas dire qu'ils révolutionnent le genre, mais ils apportent une énergie suffisante pour bien chauffer le public. 30 petites minutes bien symathiques, très encrées dans un black metal typé scandinaves.

Changement total d'ambiance pour le second groupe, Year Of The Goat, sextette avec 3 guitares très typé 70's proche de Witchcraft et de tous ce groupes de heavy/doom. Year Of The Goat évolue même plutôt dans la frange la plus soft de ce genre, donc très éloigné du black metal ultra-bourrin qui suivra. La performance fut très sympa, avec de bonnes mélodies et des compositions bien écrites. On pourrait juste déplorer un manque évident de personnalité, cependant, j'ai trouvé que le groupe se débrouillait très bien dans le style. A noter que l'un des guitaristes n'est autre que le frère de Lars Broddesson, le batteur de Marduk.

Marduk justement. Les voilà qui débarquent sur scène sur les premières notes d'"On darkened wings". Une chose frappe d'entrée de jeu, c'est l'énergie avec laquelle le morceau est exécuté. Le ton de la soirée est donné, il sera destructeur ! Mortuus est absolument magistral et toujours aussi charismatique. C'est bien simple, il monopolise l'attention avec ses vocaux toujours aussi profonds et directs. Le son est cependant assez mal équilibré avec une guitare plutôt discrète et une batterie un peu trop mise en avant. Pour le reste, le rouleau compresseur ne cessera pas pendant 1h20. Toutes les périodes de la carrière du groupe y passent. Seul l'album "Nightwing" sera absent de la set-list. L'exécution des morceaux est imparable. Il s'agissait de mon 28ème concert du groupe et jamais je n'avais entendu une version de "Panzer division Marduk" aussi rapide, puissante et destructrice !! Lars est un batteur très impressionnant d'endurance et de rapidité ! Les morceaux les plus brutaux comme "Baptism by fire" ou "Headhunter halfmoon" s'enchainent à la perfection avec d'autres plus lents tel que "Materialised in stone" ou "Wolves". La communication avec le public particulièrement imbibé (sacrés vikings !!) est très bonne aussi. C'est même rare de voir Mortuus communiquer autant avec le public. On a aussi eu droit à un "Cold mouth prayer" extraordinaire avec en invité spécial Joakim Av Graf, ancien chanteur/batteur du groupe dans les années 90. La dualité du chant sur ce titre avec Mortuus est juste parfaite ! On peut aussi noter quelques mises en scène particulières comme sur "Throne of rats" où Mortuus boit une chalice de sang, et aussi sur "Womb of perishableness" où toujours ce même Mortuus fait tournoyer un boulet enflammé tout au long du morceau. Cerise sur le gâteau, un morceau du prochain album, "Serpent sermon", a été interprété. Il s'agit de "Souls for Belial", dans la droite lignée de "Wormwood". Verdict définitif dans un mois, quand l'album complet sera dans les bacs !

Au final, comme souvent, Marduk nous aura totalement achevés avec une performance exceptionnelle, très puissante et destructrice. On ne peut qu'attenre avec impatience le "Serpent sermon" ainsi que a prochaine tournée européenne, vraisemblablement prévue pour la rentrée de septembre (à confirmer...).

Mots clés : Nicko, concert, black metal, Norrköping, Suède et Marduk

Dernière mise à jour du document : mardi 1 mai 2012

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre