Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKSoeur Marie Keyrouz › Chants Sacrés de l'Orient - Tradition Melchite

Soeur Marie Keyrouz › Chants Sacrés de l'Orient - Tradition Melchite

14 titres - 62 min

  • 1 Axion Esti, Hymne A La Vierge, Liturgie Grecque (4:37)
  • 2 Ya Walidata-I-Ilah, Office De La Nativite De La Mere De Dieu (2:54)
  • 3 'Adhimi Ya Nafsi, Office De La Nativite Du Christ (3:51)
  • 4 Inna-I-Baraya, Office De La Circoncision (6:54)
  • 5 Inna-I-'Alsuna Bi 'Asriha, Office De L'Epiphanie Du Christ (3:10)
  • 6 Ihfadhi Uma-I-Ilah, Office De La Presentation Du Christ Au Temple (1:51)
  • 7 Istabchiri 'Ayuha-I-Ard, Office De L'Annunciation (2:19)
  • 8 Allahu-r-Rabu Dra Lana, Office Des Rameaux (1:57)
  • 9 Inna-I Malak, Office De Paques (7:10)
  • 10 Ifrahi Ayatuha-I-Malika, Office De La Pentecote (3:20)
  • 11 Ayyatuha-s-Sayyidatu, Extroit De L'Office De La Paraklisis (7:18)
  • 12 Litata 'Adham, Office De La Fete Du Saint Sacrement (3:29)
  • 13 Jami'ul Ajyal, Office De L'Assomption (4:22)
  • 14 Anti Ya Walidata-I-Ilah, Office De L'Acathistos (9:07)

enregistrement

enregistré entre 1993 et 1994.

line up

Soeur Marie Keyrouz (chant), L'Ensemble De La Paix (choeurs)

chronique

Styles
musique classique
Styles personnels
chant sacré

Terriblement intenses, ces chants de tradition melchite sont aussi parmi les excursions les plus risquées pour Soeur Marie Keyrouz. Contrairement à ses relectures de pages plus conventionnelles (hymnes, cantiques et tropaires), la place de l'improvisation dans ces offices est prépondérante et s'appuie donc à la fois sur la technique – ici sans égale – et la puissance de la foi, première essence du chant sacré. Une fois de plus, on reste subjugué par cette façon d'utiliser la voix comme un fil souple et malléable, se jouant des tons et harmonies pour ne devenir qu'une onde aux micro-intervalles sans cesse changeantes. L''Inna-l-baraya' ou Office de la Circoncision (j'ignorais qu'il en existait un) est un magnifique exemple d'ondoiement irrégulier qui s'emporte par paliers successifs sur lequels on navigue à l'oreille, sans trop savoir où on nous mène ni comment on va atterrir ; et à l'instar des chants byzantins de Passion et de Résurrection chroniqués précédemment, seul un choeur discret de basses monotones l'accompagne dans son exhortation. Sans cesse le divin nous frôle, parfois dans une caresse, parfois dans une exaltation soudaine sans que rien ne paraisse hors de propos tant ces racines sont ancrées au plus profond de nous ; et sans m'étendre sur des sujets dignes d'Edgar Morin, cette vibration résonne réellement comme quelque chose de l'ordre d'un rappel. Dans un contexte où le monde spirituel est réduit à une peau de chagrin ou à des extrémismes de circonstance, Soeur Marie Keyrouz nous signale que le vrai divin ne s'est pas éclipsé : il attend simplement ceux qui le cherchent encore.

note       Publiée le jeudi 4 décembre 2008

partagez 'Chants Sacrés de l'Orient - Tradition Melchite' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Chants Sacrés de l'Orient - Tradition Melchite"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Chants Sacrés de l'Orient - Tradition Melchite".

ajoutez une note sur : "Chants Sacrés de l'Orient - Tradition Melchite"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Chants Sacrés de l'Orient - Tradition Melchite".

ajoutez un commentaire sur : "Chants Sacrés de l'Orient - Tradition Melchite"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Chants Sacrés de l'Orient - Tradition Melchite".

Alfred le Pingouin › samedi 5 janvier 2013 - 12:50  message privé !

Superbe. Trouvé à la bibli, et dès la première piste j'ai su que je le remettrais dès que ce sera fini.

Spiegel › mardi 2 octobre 2012 - 22:39  message privé !

woa..! merci

Note donnée au disque :       
Jacques Capelovici › samedi 24 octobre 2009 - 12:33  message privé !

Trouvé Dieu ce matin, à Oxfam, pour 2 €. Les pauvres sont vraiment nos maîtres.

mangetout › vendredi 5 décembre 2008 - 00:13  message privé !

Ce disque, découvert chez un ami, est un vrai ravissement, d'une puissance et d'une beauté renversante et je rajouterai que la prise de son est d'une précision impressionnante. Belle chronique, sobre et juste.