Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWave World › Fundamentals

Wave World › Fundamentals

5 titres - 160:00 min

  • 1. The Quest
  • 2. The Mountain
  • 3. Structures
  • 4. El Niño
  • 5. Dimensions

enregistrement

Filmé en Angleterre, aux Pays-Bas, en Pologne et aux USA de 1999 à 2002

line up

Gert van Santen : Keyboards, percussions digitales, flûte électronique et Lap Top Harry Kessels : Keyboards, Theremin et effets vocaux Rolf van Slooten : Graphisme

remarques

chronique

Styles
musique électronique
musique électronique progressive
Styles personnels
musique Électronique progressive

La beauté de la MÉ est la possibilité de créer une superbe collection d’images inimaginables qui traversent toutes les frontières de l’imagination la plus débridée. Plusieurs artistes, musiciens et concepteurs de sons expriment leurs créations en disant qu’ils tissent des images audio sur des notes, des accords et des arrangements. D’ailleurs, dans les années 70 les groupes de MÉ et de rock progressif traînaient des gros projecteurs pour insuffler un côté visuel à une musique qui était ni plus ni moins une grosse trame sonore d’un film personnalisé par les oreilles et l’âme de ses créateurs, autant que des fans. Chacun avait sa propre perception de la musique qu’il écoutait. C’était la grande époque des années folles, des années expérimentales. Le côté abstrait de cet art est tombé dans l’oubli quasi général, sauf pour Rolf van Slooten. À l’origine, il était un synthésiste, et il avait de la difficulté à donner des concerts, seul avec ses équipements. D’où le concept de créations de graphisme pour animer l’aspect visuel d’un concert de MÉ. Il délaissa la musique pour créer des concepts graphiques et des dessins multi média. Appeler à dessiner la 1ière pochette de Wave World, il leur fit part de sa vision. Entièrement en accord avec cette procédure, Harry Kessels et Gert van Santen ont fait appel à leur graphiste pour dessiner un concept visuel qui donnerait une dimension nouvelle à leurs concerts. C’était pour le concert d’Alfa Centauri.


En Mars 2000, après quelques projections pour des audiences restreintes, Wave World offrait son premier concert-projet multi média lors du 7ième Festival d’Alfa Centauri aux Pays Bas. L’audience et la critique en redemandaient, tant que Wave World fut pressentit pour offrir ce spectacle haut en couleurs en Europe et aux USA. Depuis ce premier succès, le groupe Hollandais reçu plusieurs demandes afin de réaliser un document audio visuel de cet impressionnant concert.
Fundamentals est la réponse à ces demandes grandissantes depuis plus de 3 ans. C’est l’animation de graphiques par ordinateurs de paysages et de créatures extra terrestres conçu par Rolf van Slooten pour les concerts de Wave World entre 1999 et 2002. Cette animation a nécessité 2 ans et plus de 4 000 hres de travail minutieux pour créer 117 000 dessins. Un travail colossal qui se traduit sur ce superbe DVD, qui retrace le parcours audio visuel d’un groupe qui a une imagination avant-gardiste qui déborde dans les sphères d’une science fiction sans limites.


Harry Kessels, Gert van Santen et Rolf van Slooten offrent un DVD qui franchit la barre des 3 heures, en présentant l’intégral de la bande vidéo de dessins infographiques diffusées lors des concerts de Wave World jusqu’en 2002 (un autre projet est en cours pour l’année prochaine). Cette vidéo de 79 minutes est ahurissante de fantaisie. Tirés des albums Species (1999) et Structures (2000), la musique coule avec douceur sur de superbes images d’un Waltz Disney intergalactique à l’imagination sans frontières. D’extraordinaires graphiques d’une beauté hallucinante s’accouplent avec l’idéologie musicale dans une parfaite symbiose. Retouché numériquement, l’audio et la vidéo sont d’une qualité exceptionnelle et sont en tout point conformes avec le monde fantaisiste qui hante nos visions sur une musique qui croise toutes les atmosphères de la MÉ; de l’ambiant aux structures rythmiques séquencées.


La 2ième partie du DVD; Wave World Live Concert Registration, est une compilation de concerts que Wave World a donné en Angleterre, aux Pays-Bas, en Pologne et aux USA. Encore là, nous pénétrons dans le monde de l’étrange, dans le monde de l’excès. Nous y voyons les deux personnages principaux de Wave World, les musiciens Harry Kessels et Gert van Santen dans des costumes de scènes très avant-gardistes, avec leur graphisme Rolf van Slooten. Le concert explique mieux le concept visuel de Wave World et c’est une fascination totale. Que ce soit dans les moments planants, ou les rythmes débridés, les images défilent sur 2 écrans géants qui enveloppent les musiciens d’un cône ou d’une aura conceptrice, dégagent une étrange efficacité autant visuelle que musicale.


Histoire de charmer les fans, et les curieux, le DVD contient des bonis, des primes de toute sorte et le consommateur en a pour son argent. Fundamentals contient une multitude de bande annonces, un vidéo clip réalisé en 2001 et un ‘’Behind the Scene’’ plus humain que pastiche. De vrais musiciens qui veulent créer un impact visuel avec le génie de leurs compositions. La musique? Je dois admettre que les graphiques ont attiré le regard, plus que les oreilles. Mais la musique est dans le style plus ambiant que séquencée, car le film se déroule dans une atmosphère flottante où la faune peut faire face à des dangers, animés par une musique plus séquencée et plus rythmée.
Fundamentals de Wave World est tout simplement sublime. Une œuvre qui remplie la vision et l’ouïe de façon magistrale. Une œuvre qui devrait être précurseur d’un renouveau pour la MÉ. Combien d’entre vous on, notamment dans les cinéma IMAX, ont été témoins d’images grandioses où seule la musique électronique était capable d’en habiller l’abstrait, tout comme la compréhension. Vous êtes curieux? Vous aimez les graphiques irrationnelles à l’imagination sans bornes? Dites-vous qu’il n’est pas nécessaire d’aimer la MÉ pour apprécier ce spectacle cosmique haut en couleurs et tonalités, seul le goût de la beauté, l’attrait pour l’étrangeté suffit. Mais, si par dessus ça, vous êtes un amateur de MÉ, Fundamentals de Wave World est votre cadeau de 2006. Dans le genre, c’est un petit chef d’œuvre qui devrait servir de base à bien d’autres projets impliquant la MÉ. Un travail exceptionnel où j’ai déjà hâte à la suite.

note       Publiée le vendredi 15 décembre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Fundamentals".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fundamentals".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fundamentals".

Phaedream › lundi 18 décembre 2006 - 21:47  message privé !
avatar
C'est le même univers qu'il y a sur le DVD. Tu devrais aimer. C'est très bon :-)
Note donnée au disque :       
toliveistodie › lundi 18 décembre 2006 - 16:21  message privé !
Au vue du site, ils ont l'air de s'être créé un drole d'univers, et c'est le cas de le dire :D
toliveistodie › lundi 18 décembre 2006 - 16:14  message privé !
J'aurais peut etre eu du mal sans, oui. Je vais voir ca, j'te remercie.
Phaedream › lundi 18 décembre 2006 - 15:42  message privé !
avatar
Voici l’adresse Internet; http://www.waveworld.tv/ Un oubli impardonnable de ma part.
Note donnée au disque :       
Phaedream › lundi 18 décembre 2006 - 15:40  message privé !
avatar
Je pense que oui. Juste la première partie, soit les dessins digitaux avec la musique électronique te séduiras. Les images sont tellement belles que par moments tu en oublies la musique. Donc, si la Musique Électronique n’est pas ta force…Par contre cette musique est sublime. La 2ième partie est une suite de spectacle avec 2 personnages très théâtraux. Un superbe DVD, et je suis convaincu que c’est un excellent moyen d’apprivoiser la Musique Électronique. Vas-y sans craintes et fais moi part de tes commentaires :-)
Note donnée au disque :