Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSurrender Of Divinity › Manifest blasphemy - The abortion of the immaculate conception

Surrender Of Divinity › Manifest blasphemy - The abortion of the immaculate conception

7 titres - 53:59 min

  • 1/ Manifest blasphemy
  • 2/ Consecration of the heathen messiah
  • 3/ Deglorification of the dogs
  • Prophetic tales of armageddon (trilogy) :
  • 4/ Tale I : Satanic storm
  • 5/ Tale II : Rise of the possessed ones
  • 6/ Tale III : The apocalyptic catharsis
  • 66/ Christ passion (Sodom cover)

enregistrement

Enregistré au 666th Floor of Narokkepoom en novembre et décembre 2005.

line up

Avaejee (chant, basse), Whathayakorn (guitares), Xulaynus (batterie)

remarques

Contient la vidéo d'un morceau en concert en 2004.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Quelle déception... Voilà un album que j'espérais vraiment bien meilleur. Leur précédent album était un très bon CD de black mélodique inspiré et original. Là, le groupe thaïlandais, qui est devenu trio depuis, se renferme dans un black ultra-speed, pas du tout maitrisé (la batterie épileptique bien pourrie) et un son pas approprié. Je veux bien comprendre qu'en Thaïlande, on ne trouve pas d'Abyss Studio à chaque coin de rue, mais dans ce cas, comme dans leur opus "Oriental hell rythmics", on fait des morceaux ne nécessitant pas une production puissante. Quelques raletissements sont bienvenus et montrent encore que le groupe a du talent, mais ces passages sont trop rares tant l'album est poussif et sans saveurs. Les compos sont laborieuses, partent souvent dans tous les sens et quand la rythmique est si peu assurée derrière, le résultat est vite lassant, surtout avec des compos aussi longues (7-8 minutes facile). Ca manque véritablement de cohésion et d'accroche, la production plate est vraiment super-handicapante, la guitare a un son absolument horrible avec un fond sonore aigu continuel et désagréable au possible donnant une musique sans relief et tout simplement chiante. Il s'agit pour l'instant de ma plus grosse déception de l'année 2006.

note       Publiée le jeudi 17 août 2006

partagez 'Manifest blasphemy - The abortion of the immaculate conception' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Manifest blasphemy - The abortion of the immaculate conception"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Manifest blasphemy - The abortion of the immaculate conception".

ajoutez une note sur : "Manifest blasphemy - The abortion of the immaculate conception"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Manifest blasphemy - The abortion of the immaculate conception".

ajoutez un commentaire sur : "Manifest blasphemy - The abortion of the immaculate conception"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Manifest blasphemy - The abortion of the immaculate conception".

dariev stands › dimanche 31 août 2014 - 15:28  message privé !
avatar

Ah ben ils rigolent pas avec le True, en Thaïlande... Au passage, l'article est signé d'une étudiante à l'université de Bombay, qui nous explique Satan d'un ton très didactique, marrant. Le Black, fleuron de l'exportation européenne ! : https://www.academia.edu/8044850/THE_CHILDREN_OF_SATAN_Black_Metal_as_present_day_proliferators_of_Satanic_Pagan_and_ancient_Germanic_myths_Paper_II_Comparative_Mythology

Iormungand Thrazar › vendredi 18 août 2006 - 01:45  message privé !
album laborieux et vite chiant en fait. Pourtant le groupe promettait apres un premier album réussi et un bon split avec Impiety. Finalement, les seules bonnes choses de cet album sont la pochette et les lyrics, celles que Shaxul a donné à SOD, qui étaient destinées au second album de Hirilorn, qui ne verra malheureusement jamais le jour.