Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCA Canorous Quintet › Silence of the world beyond

A Canorous Quintet › Silence of the world beyond

cd | 9 titres

  • 1 Silence of the world beyond
  • 2 Naked with open eyes
  • 3 Spellbound
  • 4 The orcid's sleep
  • 5 The black spiral
  • 6 The last journey
  • 7 In the twilight of fear
  • 8 Burning, emotionless
  • 9 Dream reality

enregistrement

Décembre 1995, Abyss studio

line up

Linus Nirbrant (guitare), Leo Pignon (guitare), Fredrik Andersson (batterie, claviers), Jesper Löfgren (basse), Märten Hansen (chant)

chronique

Styles
metal extrême
black metal
death metal
Styles personnels
death/black mélodique

Classiquement, pour un retour, les gens choisissent quelque chose qui leur est particulier, quelque chose d'intime, quelque chose qui leur tient à coeur... Et bien, non. Pour un retour, peut-être éphémère, le temps nous le dira, j'ai choisi la "random review". C'est qlors que, bêtement, devant la cd-thèque, à jouer à "polum-ploum" que mes doigts tombèrent sur ce premier album des suèdois de A Canorous Quintet. bon choix, cela faisait une éternité que je ne l'avais pas écouté. Et cela fait du bien. Pensez-donc, voilà bien l'album typique, et de haute qualité de surcroît, d'un genre complètelent oublié aujourd'hui, à savoir le black/death mélodique. Bon ok, rien que d'écrire cette étiquette vient de me faire marrer, c'est fou comment ça peut être con parfois, mais ça a le mérite de bien situer la chose. Car ouais, on est en 95-96 là, et à l'époque on subissait une sacrée déferlante suèdoise. Les in flames & co explosaient, de même que toutes ces choses symphonico blackisante où le kitsch ne tuait pas. Alors oui, "Silence of the world beyond" peut paraître relativement kitsch par moment, mais ce riffing si suèdois, cette vélocité et cette dynamique générale portée par ces doubles tremolos permanent ne trompe pas : cet album a passé l'épreuve du temps avec brio. Vaguement mélancolique, ("Orchid's sleep"), agressif et rapide, toujours inspiré, versant parfois d'ailleurs dans le "trop de riffs" à mon goût, "Silence of the world beyond" se révèle être un alliage de mélodie et de puissance raffinée comme peu à l'époque ont pu le faire. Plus mélodique qu'un At The Gates, moins black qu'un Vinterland, plus violent et speed qu'un In flames, A canorous quintet se pose comme un bon résumé de ce qui faisait à l'époque en suède, sans en oublier les bonnes grosses influences heavy metal (aah ces doubles leads, toujours aussi efficace). Un vrai petit plaisir donc, plus varié que son successeur, et avec du beau monde en plus (futurs Amon amarth, Guidance of sin, Sins of omission etc..), le tout produit impeccablement par le classique Tägtgren de l'époque. Le groupe sait par ailleurs composer ses morceaux, avec nombre de surprises et de finaux très riches, n'hésitant pas à jouer à l'ascenseur à intensité avec plus ou moins de réussite. Une chose est en tout cas bien sûre, le groupe, quand il le souhaite, va vite, très vite... Bref du bon pinard, bien vieilli comme il faut et toujours efficace. A servir frais.

note       Publiée le samedi 13 février 2010

partagez 'Silence of the world beyond' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Silence of the world beyond"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Silence of the world beyond".

ajoutez une note sur : "Silence of the world beyond"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Silence of the world beyond".

ajoutez un commentaire sur : "Silence of the world beyond"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Silence of the world beyond".

TWB › mercredi 17 février 2010 - 22:54  message privé !

C'est très... suédois? On y retrouve un peu de Dissection, de At The Gates, de In Flames sur certains passage, et le coté speed de la scène black suédoise aussi, le tout sans surenchère, il perd un peu de son originalité, notamment au niveau du son (pourtant excellent) quand on connait les groupes précédemment cités, mais ça reste vraiment bon quand même. 5/6 sans problème.

Note donnée au disque :       
Potters field › mardi 16 février 2010 - 14:13  message privé !

ouh putain je l'avais oublié celui-là. sur la même étagère que Ablaze my sorrow, Gates of Ishtar etc... perso.

obscurcisromancia › dimanche 14 août 2005 - 06:45  message privé !
no nje lai en mp3 les labums métals sont tres dure a avoir ici au québec (environ 2-3 boutique spécialiser et faut toujours commander ) si jamais tu veux que je te les envois tas qua me le dire
Note donnée au disque :       
pokemonslaughter › samedi 13 août 2005 - 10:58  message privé !
avatar
pk, tu le vends ?
obscurcisromancia › samedi 13 août 2005 - 10:21  message privé !
d'ailleur si un cronique veut cette album nésiter pas : guttermouth_powwa@hotmail.com
Note donnée au disque :