Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSStille Volk › Maudat

Stille Volk › Maudat

10 titres - 45:00 min

  • 1.Maudat
  • 2.Cassandre Sylvestre
  • 3.Orgasme Tellurique
  • 4.Corps Magicien
  • 5.Le Roi Des Animaux
  • 6.La Meneuse D'ours
  • 7.L'armière (cart deras armas)
  • 8.La Mort Des Hommes
  • 9.Le Chant Des Faunes
  • 10.Calenda Maia

enregistrement

Enregistré par Patrick Lafforgue durant l'hiver et le printemps 2003 au studio Abellion

line up

Patrice Roques Patrice Lafforgue

remarques

chronique

Styles
folk
Styles personnels
musique traditionnelle

"Maudat", quatrième album du groupe pyrénéen Stille Volk, est paru en 2003 toujours chez Holy Records. Il s'agit une nouvelle fois d'un album concept, cette fois-ci traitant de la présence de la sorcellerie dans les campagnes pyrénéennes. Après un "Satyre cornu" excellent et très dense, ce "Maudat" se veut finalement presque un croisement entre le premier disque du groupe "Hantaoma" et l'album sus-cité. On retrouve d'un côté cette particularité champêtre développée sur "Hantaoma" par exemple sur le titre éponyme, ici en moins naïf et inncocent, et d'un autre côté cette touche médiévale pure et dure qui est plutôt l'apanage du "Satyre conrnu". Au niveau des instruments, Stille Volk a décidé d'aérer un peu plus ses compositions qu'il ne l'avait fait sur "Satyre cornu" qui proposait une musique opulente et complexe avec parfois énormément de pistes différentes sur un même passage. La production est toujours très bonne, encore meilleure que précédemment, c'est justement dû au fait que "Maudat" est plus épuré que son prédécesseur. Stille Volk présente toujours des morceaux très émotionnels, pour mentionner mes favoris: "Cassandre sylvestre" et son intro dansante qui peut rappeler "Hantaoma" bien que son développement démontre toute l'expérience acquise par le groupe depuis, avec un passage mélancolique qui fleure bon le "Satyre cornu", "Le roi des animaux" qui présente de la musique traditionnelle pure et dure comme Stille Volk sait si bien le faire. "L'armière" est un titre très vigoureux où l'on retrouve ces percussions particulières entendues sur le "Satyre cornu". Enfin comment ne pas citer les deux titres qui cloturent l'album tant ils sont magnifiques: "Le chant des faunes" est beau, tout simplement, inspiré, vivant, ultra mélodique. "Calenda maia" renoue avec l'opulence de l'opus précédent, le chant occitan en prime. "Maudat" est une nouvelle très belle expérience proposée par cette formation rafraichissante, sensée et talentueuse. Un album que je vous conseille fortement, au même titre que les trois autres, ces messieurs ne connaissant pas l'incident de parcours. J'ai ouï dire qu'un cinquième album est en préparation en ce moment. Je m'en délecte d'avance. Adichats.

note       Publiée le mardi 1 août 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Maudat".

notes

Note moyenne        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Maudat".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Maudat".

Potters field › jeudi 11 mars 2010 - 12:22  message privé !

putain serge, eviternity je me souviens de ça ! j'avais une de leurs démos. celle avec le generique de goldorak.

Nokturnus › mardi 1 septembre 2009 - 10:04  message privé !
avatar

C´est vrai qu´il manque Iormu... Qui va s´occuper du Dernier Stille Volk, Diou Biban ?!

Note donnée au disque :       
Nokturnus › lundi 17 décembre 2007 - 13:50  message privé !
avatar
Bon bah Stille Volk en live c'est grand et c'est beau. Voilà. Hommage à Bacchus et à Pan.
Note donnée au disque :       
Lapin Kulta › mercredi 8 août 2007 - 12:49  message privé !
Je me souviens encore de la première fois que j'ai entendu Orgasme Tellurique sur le sampler Metallian. Laissez moi vous dire que je me suis bien marré.
the_guts_of_darkness › lundi 25 décembre 2006 - 01:04  message privé !
quelques morceaux sympa comme "Cassandre Sylvestre", trés médiéval dans l'esprit, par contre "Orgasme Tellurique" m'horripile vraiment.