Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSStille Volk › Nueit de Sabbat

Stille Volk › Nueit de Sabbat

cd • 11 titres • 59:35 min

  • 1La Danse De La Corne
  • 2Joglar
  • 3Banquet
  • 4In Taberna
  • 5Forêt d''Outre Tombe
  • 6Egérie Nocturne
  • 7Mascaria
  • 8Ivresse Des Dieux
  • 9Bestiari
  • 10Gaste Flamme
  • 11Nueit De Sabbat

enregistrement

Enregistré par T.Audo et P.Lafforgue en 2006/2007/2008 aux studios Winterized et Abellion. Cornemuse sur "Égérie Nocturne" enregistrée à Echoes Studios. Mixé et masterisé par T.Audo assisté par P.Lafforgue et P.Roques.

line up

Lafforgue (chant, instruments à vent), Roques (chœurs, instruments à cordes)

Musiciens additionnels : Devsko (cornemuse médiévale, piva piémontaise, ghiémshörn, zampogna, chalémie), Fëarann (cornemuse), Madrasko (tambours médiévaux), Tuac (cornemuse médiévale, piva piémontaise), Audo (basse, programmation)

remarques

Le cd contient en bonus 2 vidéo-clips tournés lors d'un concert au festival Cernunnos 2007 : Amis Buvons et Kaeridwen.

chronique

Styles
folk
Styles personnels
banquet nocturne

Six longues années se sont écoulées sans avoir de nouvelles de mes ménestrels favoris. C'est alors qu'ils vinrent un soir sans crier gare, frapper à ma chaumière et m'inviter à les rejoindre pour une nouvelle festoierie sylvestre. Les 2 compères n'étaient cependant plus seuls mais entourés des cornemuses d'amis Italiens, le "Barbarian Pipe Band". Alors que nous nous dirigeons vers les bois et que la joyeuse compagnie fait résonner ses premières notes, je remarque que leurs orchestrations n'avaient jamais été aussi riches et fouillées. Le son qui me parvient est de plus vraiment limpide, clair et chaleureux. Ils ont une multitude d'instruments mais chacun trouve sa place. Guimbarde, bouzouki, flûtes, mandolines, vielles et autres tissent des mélodies entêtantes et d'un autre temps. L'ambiance est festive et nous dansons sur les paroles nous enjoignant à boire et festoyer. Les préparatifs du banquet se mettent en place, la voix des troubadours est puissante et assurée, bien plus que par le passé, et nous plonge encore d'avantage dans leur univers magique. Le banquet est enfin prêt. Le vin coule à flot, les plats dansent. "Buvons!" nous crie la troupe, ce que je fais de bon cœur. "In Taberna" résonne et je remarque que l'atmosphère se fait plus solennelle mais comme je pénètre à leur suite plus profond dans cette "forêt d'outre tombe", tout se fait bien plus sombre. Les chants se transforment en incantations, appelant les esprits magiques des bois à se mêler à la fête. L'ivresse nous rend quelque peu mélancolique et les ménestrels jouent alors une ode intimiste aux muses de la nuit. Il leur faut cependant peu de temps avant de reprendre le chemin de la festoierie, aux sons de "Mascaria", chanson qui élève les menhirs autour de nous. La nuit est déjà bien avancée et tout est prêt pour accueillir les dieux Bacchus et Pan. Sorcières, vierges, satyres et autres compagnons de sabbat se réunissent autour de la table pour boire à leur gloire, faisant émaner de tout ce monde une force sombre poussant à la débauche orgiaque. Toute la faune magique de la forêt s'invite à faire bombance. Des femmes sacrifient leur virginité aux Chèvre-Pieds sur un autel de pierre tandis que d'autres dansent une ronde avec le petit peuple autour d'un feu de joie, toujours portés dans les effluves de la boisson des dieux. Alors que l'aube se lève et que le banquet a pris fin depuis bien longtemps sur des chœurs flous et tristes, je me réveille au milieu d'une clairière. Les stèles de pierre ont disparues ainsi que les musiciens et tout le bestiaire surnaturel. Avais-je rêvé tout cela à cause de mon ivresse ? Une chose est sûre, je n'oublierai pas cette nuit de sabbat.

note       Publiée le mardi 29 décembre 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Nueit de Sabbat".

notes

Note moyenne        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Nueit de Sabbat".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Nueit de Sabbat".

Nokturnus › mercredi 2 juin 2010 - 12:24  message privé !
avatar

En parlant de Gae Bolg, une collaboration avec Stille Volk est prévue un album sur les "Chansons imaginaires de la Bretagne profonde et mystérieuse" "Ces douces musiques seront mises en paroles par l'auteur de science fiction, Stéphane Beauverger"

Note donnée au disque :       
Arno › jeudi 11 mars 2010 - 11:31  message privé !

Ca y est, j'ai commandé les 5... Je pense que c'est exactement la musique qu'il me faut pour le moment... Et puis le grand maistre Gaë Bolg en fait l'éloge sur son blog, donc ça ne peut pas être mauvais...

cyprine › mercredi 6 janvier 2010 - 15:37  message privé !

Pochette classe ? Ebé.

Note donnée au disque :       
taliesin › mercredi 30 décembre 2009 - 07:28  message privé !

Raaaah, Stille Volk rulezzz ! Il me manque encore à l'appel celui-là, erreur à vite réparer !

Note donnée au disque :       
Nokturnus › mardi 29 décembre 2009 - 17:17  message privé !
avatar

a a un peu de ça ouais, Corvus Corax (Gae Bolg je connais pas, tiens, j'vais jeter une oreille) Stille Volk est plus forestier cependant

Note donnée au disque :