Vous êtes ici › Les groupes / artistesSThe Sword › Age of winters

The Sword › Age of winters

9 titres - 42:55 min

  • 1/ Celestial Crown (1:57)
  • 2/ Barael's Blade (2:48)
  • 3/ Freya (4:34)
  • 4/ Winter's Wolves (4:36)
  • 5/ The Horned Goddess (5:01)
  • 6/ Iron Swan (5:46)
  • 7/ Lament for the Aurochs (7:59)
  • 8/ March of the Lor (4:41)
  • 9/ Ebethron (5:35)

enregistrement

Austin, Texas, USA, 2005

line up

J.D. Cronise (guitare, chant), Kyle Shutt (guitare), Bryan Richie (basse), Trivett Wingo (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal
rock
Styles personnels
stoner > retro metal

Vous connaissez la meilleure ? Aujourd'hui, pour être dans le coup, faut être rétro ! Retro métal même. Comme si le qualificatif stoner était devenu indigne, politiquement incorrect. On ne dit plus femme de ménage, mais technicien de surface. Désormais, il faudra donc dire retro métal et non plus stoner. Alors, vous faites comme vous voulez, mais pour moi, le combo texan The Sword ne fait rien d'autre que du stoner. Point. Je m'en fous moi si ça fait plus de dix ans que le stoner existe ! Et le hard rock alors ? Enregistré dans le froid de l'hiver, The Sword nous livre pourtant là un album qui prend tout son sens si on l'écoute en période de fortes chaleurs. "Age of Winters" vous laissera une forte impression de déjà entendu, c'est certain, mais quel régal les amis de s'envoyer entre les oreilles des riffs bien gras et doomesques comme ceux prodigués autrefois par Tony Iommi ! Parce que si ce disque vous fera headbanguer comme un demeuré plus vite que vous n'auriez pu vous l'imaginer en dépit d'un chant peu engageant mais - c'est une chance - proportionnellement peu présent, ce sera en grande partie dû au son, énorme, qui dégage une force et une puissance proprement irrésistibles. Chose rare, l'album se bonifie titres après titres. Non seulement les riffs paraissent encore plus efficaces, à la fois simples et terriblement percutants, mais The Sword nuance son propos sans avoir l'air d'y toucher ; avec des harmonies vocales qui malgré leurs discretions font toute la différence ("The Horned Goddess"), par le biais d'une touche acoustique bienvenue en guise de mise en bouche juste avant que "Iron Sword" ne révèle sa nature implacablement belliqueuse, au travers d'une pièce plus ambitieuse comme l'épique "Lament for the Aurochs" qui avoisine les huit minutes ou enfin le redoutable "March of the Lor", instrumental énergique aux multiples facettes. Une fois n'est pas coutume, je dirais que l'engouement provoqué par ce "Age of Winters" est amplement justifié. C'est bourrin et groovy juste comme il faut. Rock'n'Roll !

note       Publiée le vendredi 28 juillet 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Age of winters" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Age of winters".

notes

Note moyenne        9 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Age of winters".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Age of winters".

NevrOp4th Envoyez un message privé àNevrOp4th

Oui clairement. Ca manque de coffre et un peu de personnalité. "Un chant quelconque" je dirai, même si il y a une volonté de ce rapprocher d'un chant à la ozzy sans l'imiter non plus. Après dans ce genre, faut éviter de sonner trop john garcia ou tomber dans la ringardise d'un chant "fu manchien", c'est à dire adolescent et donc pas mature.

vincenzo Envoyez un message privé àvincenzo

Il y a vraiment plein de super riffs en effet mais je trouve le chant faiblard...

Note donnée au disque :       
NevrOp4th Envoyez un message privé àNevrOp4th

Ce groupe est juste excellent. De plus, leur dernier album (Apocryphon ) est assez jouissif.

docteur.justice Envoyez un message privé àdocteur.justice

réservé aux fans exclusif du sab

nicliot Envoyez un message privé ànicliot

Je croyais que c'était parce que le batteur vient de quitter le groupe...

Note donnée au disque :