Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAstrovamps › Amerikan Gothick

Astrovamps › Amerikan Gothick

cd • 19 titres

  • 1Sodom elementary (monologue)
  • 2Alice in Gothland
  • 3Day of the dead
  • 4Mardi Gras masquerade
  • 5Vampire circus
  • 6Blue melancholy death
  • 7Lament of the undead (bite version)
  • 8Transylvania (creepy music version)
  • 9Everyday is Halloween
  • 10Black dahlia
  • 11Mr.Styx
  • 12Vincent Price
  • 13Skull love
  • 14Ghoul parlor
  • 15Ghost parade
  • 16Boris Karloff
  • 17Dead lovers' blues
  • 18Paint it black
  • 19Lady Death (live)

enregistrement

Lincoln Lounge, Venice Beach, Californie, USA, hiver 2002, sauf 'Lady Death' enregistré live à Los Angeles.

line up

Daniel Ian (chant, guitare), Eyajo Joseph (claviers, synthés), Toe Knee (batterie, percussions), Corwin (basse, choeurs), Steve (violoncelle)

remarques

chronique

Styles
gothique
Styles personnels
deathrock/ goth glam/ gothic rock

'Ok, children, I hope you study well...', claquements de fouet...belle mise en bouche (quoiqu'avec un titre comme 'Sodom elementary'...si vous me passez cette douteuse allusion) avant d'entrer de plein pied dans un 'Alice in Gothland' qui constitue la première pierre d'un album qui compte pas moins de 19 titres aux atmosphères plutôt diversifiées. J'aurais envie de parler des Astrovamps comme une sorte de version goth de Marilyn Manson, ce qui surprendra ceux qui croyaient que notre homme représentait le pape du gothique, mais ce ne serait pas leur rendre pleinement justice car leur disque est un véritable melting-pot où se croisent en vrac des influences deathrock, glam rock, des touches cabaret, gothic rock, une larmounette de black métal soft, sans compter nombre de petits samples d'ambiance macabres et rigolos. Le groupe adore tout ce qui est cinéma d'horreur (rien d'étonnant à trouver des hommages à Vincent Price et Boris Karloff), créatures infernales et autres ossuaires du genre, le tout traité sur fond d'humour noir...'Everyday is Halloween', qu'ils disaient ! Guitares musclées, claviers hantées, basses lourdes, alternance de chant clair et rauque, voilà la base de la musique des Astrovamps mais nos lascars aiment à se laisser aller à quelques petits délires (les influences cabaret de 'Day of the dead', presque jazzy de l'intro de 'Ghoul parlor', sans parler de la base blues de 'Dead lovers'blues'). Nous trouvons également deux reprises, l'une deathrock et méconnaissable de 'Everyday is Halloween' de Ministry et l'autre, plutôt originale, du 'Paint it black' des Stones, mêlant chant rituel indiens, claviers horror cheap et influences glam. Pour conclure, une chanson live, nous voilà bien gâtés...Si les Astrovamps ont clairement un pied sur les terres deathrock, ils n'aiment pas se limiter et préfèrent faire les choses à leur manière, ce qui est tout à leur honneur. En effet, si l'album débute un peu moyennement, très vite la machine se met en marche et rien ne l'arrête...Je persiste, je suis certain que les fans de Manson pourraient apprécier également.

note       Publiée le vendredi 9 décembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Amerikan Gothick".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Amerikan Gothick".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Amerikan Gothick".

Flesheaters › mercredi 2 août 2006 - 21:00  message privé !
un tres bon groupe et un tres bon disque . du goth , du punk ..... les chansons day of the dead , transylvania , ghost parade sont mes 3 preferes. beaucoup de bonne chanson :))))) yeah!!!!!!!
Note donnée au disque :