Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOpprobrium › Discerning forces

Opprobrium › Discerning forces

10 titres - 36:11 min

  • 1/ Digitrap
  • 2/ Discerning forces
  • 3/ Ancient rebellion
  • 4/ Dark entanglement
  • 5/ Drowning
  • 6/ Escapism
  • 7/ Merciless torture
  • 8/ Moments of despair
  • 9/ Blood conflict
  • 10/ Awakening to the filth

enregistrement

Discover digital studios, Rio de Janeiro, Brésil.

line up

Francis Howard (guitare, chant), Luiz Carlos (guitare), Moyses Howard (batterie), Andre Luiz (basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
death/thrash

Vous avez lu ma chronique du Disastrous Murmur ? Bon et bien ici c'est à peu près la même chose, en (presque) pire... Alors avant de commencer à disséquer la bête, il faut tout de même expliquer qu'Opprobrium c'est Incubus à la base, mais qu'à cause du groupe de pop du même nom, il leur a fallu changer de nom lors de leur reformation... Les frères Howard sont donc de retour, eux qui ont participé à la grande gloire du death il y a une dizaine d'années... Ceci dit, leur reformation n'était peut-être pas indispensable. Pourquoi ? Parce que ce disque n'est en fait qu'un simple copie de "Beyond the unknown" sorti 14 ans plus tôt... Un peu en retard le disque. Alors ok, les riffs sont sacrément efficaces, le son décape, la dynamique est là, et globalement le disque arrache la gueule aux premièresé courtes... Mais tout çà hein, ils l'ont déjà fait avec Incubus. Tout sonne déjà entendu, le groupe s'auto-plagie, et surtout les compos ne ressemblent à rien. Aucune personnalité, rien que dalle, une juxtaposition de riffs, de qualité certes, sans queue ni tête qui, si elle focntionnait sur "Beyond the unknown" endort plus qu'autre chose sur ce "Discerning forces". Heureusement qu'il y a "Dark entanglement" pour nous laisser esperer qu'Opprobrium compose des chansons... Mais pour le reste, tout est identique à Incubus, le gros son en plus... Et franchement, en 2000 je ne sais pas si la planète death/thrash avait réellement besoin de cet auto-plagiat. Inutile tout simplement.

note       Publiée le dimanche 6 novembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Discerning forces".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Discerning forces".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Discerning forces".

The Gloth › mardi 22 juin 2010 - 11:44  message privé !

Connais pas cet album, mais la chronique est, en gros, ce que je pensais à l'époque de "Beyond the Unknown" ; sauf que BTU n'était pas de l'auto-plagiat, mais plutôt une formatisation au death metal banal, alors que "Serpent Temptation" était un formidable album de death-thrash assez original.