Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCandiria › 300 percent density

Candiria › 300 percent density

11 titres - 64:00 min

  • 1/ 300 percent density
  • 2/ signs of discontent
  • 3/ without water
  • 4/ mass
  • 5/ constant velocity is as natural as being at rest
  • 6/ words from the lexicon
  • 7/ channeling elements
  • 8/ advancing positions
  • 9/ the obvious destination
  • 10/ contents under pressure
  • 11/ opposing meter

enregistrement

Enregistré au Purple Light Studio, New York, USA.

line up

Carley Coma (chant), Mike Macivor (basse), Ken Shalk (batterie) John Lamacchia (guitare), Eric Matthews (guitare)

chronique

Quand on vit à New York, on a la chance d'avoir accès facilement à plein de musiques différentes, et c'est sans doute une des raisons qui a fait de Candiria ce qu'ils sont. Cet album est un véritable pot pourri, hip-hop, jazz, hardcore sont présents et surtout, une manière incroyable de les faire cohabiter, c'est ça 300 percent density. Des riffs anguleux au possible qui vont gentiment se transformer pour devenir plus calmes, plus ronds sans vraiment que l'on s'en rende compte, des délires jazz aussi inattendus qu'appréciables et ce chant typiquement hardcore éructé par Carley Coma, cependant apparaissent également des phrasés hip-hop au flow excellent. Les riffs sont très bons, possédant une complexité n'étant pas sans rappeler Meshuggah (décalage forcé), et des structures plutôt inhabituelles. Ken Shalk fait preuve d'une polyvalence incroyable et sans aller jusqu'à le traiter de technicien (l'insulte !!!), il est clair qu'il maîtrise son sujet. Rien ne sonne comme ce disque et c'est là l'un de ses grands points forts, son unicité dans le paysage musical, du style au son, rien ne ressemble à 300 percent density. Constant velocity is as natural as being at rest est un mélange réussi entre jazz et hardcore, qui joue énormément sur le contraste, et words from the lexicon est un hymne rap incroyable, rarement le style ne m'a autant convaincu, un groove incroyable et un flow porteur, pas mal de groupe classés hip-hop devraient en prendre de la graine. L'album se termine en beauté avec un morceau electro expérimental hypnotisant à souhait. On pourrait reprocher à Candiria de trop "intellectualiser" leur musique, la rendant difficile d'accès, mais un petit effort est souvent récompensé par bien des richesses. L'album de Candiria à posséder !

note       Publiée le jeudi 22 septembre 2005

partagez '300 percent density' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "300 percent density"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "300 percent density".

ajoutez une note sur : "300 percent density"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "300 percent density".

ajoutez un commentaire sur : "300 percent density"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "300 percent density".

mercebel › samedi 26 février 2011 - 11:29  message privé !

En voilà un excellent batteur !!! Excellent disque dans l'ensemble !

Note donnée au disque :       
Powaviolenza › mardi 26 août 2008 - 15:36  message privé !
avatar
Quelqu'un sait ce que donnent les disques d'avant? Jamais pris le temps de test !
Note donnée au disque :       
SIKTH › jeudi 22 septembre 2005 - 21:12  message privé !
AH AH enfin ! Je l'attendais celui la !
Note donnée au disque :