Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlodulv › 2

Blodulv › 2

7 titres - 46:27 min

  • 1/ Desolate
  • 2/ Stronghold
  • 3/ Tyrant
  • 4/ Karmafrost
  • 5/ Severe dawn intrusion
  • 6/ A bolder race
  • 7/ With the fist of satan

enregistrement

Unproduced, unrecorded and utterly perverted by the cursed Drogulv at Green Delirium Studios

line up

Morn a.k.a Nekro (vocaux); Grendel (musique), Aeifur (textes); Unhuman angelpounding : the uncompromising Mr Maachinaa.

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
true black metal

On aurait du s'en douter... un simple fade et un riff de poubelle qui se met à tourner sans se soucier de nous : Blodulv semblait en effet avoir une vision si carrée de sa démarche qu'il n'y avait guère de raison pour qu'il change quoi que ce soit. Alors revoilà Morn, qui surgit d'un seul coup et vous déchire la tronche dès le premier coup de glotte, à nouveau Maachinaa est programmée sans rien, comme toujours les trois riffs qui tourneront sans cesse n'auront rien d'excitant, tout voués et concentrés qu'ils sont à nous rendre débiles... "Desolate". Mais en fait, malgré cette apparence, Blodulv, oui, s'est mué. Dès l'intro de "Stronghold" et son riff harmonique, on sent bien que Grendel a cette fois décidé d'assister l'atroce Morn dans son oeuvre de désespoir de notes et d'harmonies, de suivre ses oraisons sur des routes plus complexes, s'autorisant la lead, la basse en harmonie, les changements de rythmes et autres breaks pour rajouter une couche à l'horreur de Blodulv. Vient "Tyrant" et son riff/lead de larmes, son mid tempo sordide qui finit écroulé sous la lourdeur de Morn en chemin de croix doom. "Karmafrost", "With the fist of satan" ou Morn raconte et pousse des cris à faire trembler Satyr sur trois notes de guitares qui servent lentement de riff durant sept longues minutes, le spectre de Silencer, "Blodulv" deuxième du nom a gardé de son frère les préceptes primitifs, le goût du son de base, de la non-batterie bête, le principe de répétition, mais il y a ajouté le goût de la trouvaille, des mélodies saillantes, des effets de structures, il y a ajouté le juste nécessaire pour nous faire basculer du blockhaus confiné et sans aspérité à l'intérieur duquel Morn jouait avec nous comme avec de la merde, à la tristesse sordide et totalement opaque du dépressif violent. "Severe dawn intrusion" n'est pas seulement lente et simple, plombante avant de s'emballer, elle est surtout déchirante, avant de déraisonner. Sur ces squelettes ébauchés de black mélancolique, Morn, bien sûr, conserve sa couronne de terreur incarnée. On se laisse plus volontiers aller aux riffs haineux, plus facilement émouvoir par les mélodies tristes... mais Blodulv reste d'abord un groupe qui vous insulte et veux vous posséder, et la violence contenue dans l'expression de Morn, les atours de pouvoir dont sa puissance le parent ne vous laissent aucune chance, et vous broient le cerveau. Revoici le tyrant et ses quelques valets pour un nouveau passage dans le monde des vivants. Ne laissant derrière eux que cendres et morve noire... terreur et désespoir.

note       Publiée le jeudi 14 avril 2005

partagez '2' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "2"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "2".

ajoutez une note sur : "2"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "2".

ajoutez un commentaire sur : "2"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "2".

Demonaz Vikernes › samedi 5 mai 2007 - 12:54  message privé !
une exellence surprise !! ce groupe n'invente rien, mais possede d'exellentes compo et els executent d'une façon admirable !
Note donnée au disque :       
benito › mardi 21 mars 2006 - 17:56  message privé !
Très bon, c'est dingue comme des groupes comme ca sortent un disque qui a l'air monotone mais qui en fait est génial alors que d'autres essayent de ne jamais enchaîner deux riffs pareils mais dont le disque est chiant à mourir.
Note donnée au disque :       
sinical › mercredi 3 août 2005 - 17:12  message privé !
je trouve que ca fait tres gorgoroth des premiers tps...tres simple, tres sobre...je mettrais un 4,5 a cet album