Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRaise Hell › Not Dead Yet

Raise Hell › Not Dead Yet

9 titres - 39:30 min

  • 1/ Dance with the devil
  • 2/ Babes
  • 3/ Back attack
  • 4/ Devilyn
  • 5/ Not Dead Yet
  • 6/ No pulse
  • 7/ User of poison
  • 8/ He is coming
  • 9/ Soulcollector

informations

Enregistré aux studios Fredman

line up

Jonas Nilsson (Chant, guitare), Dennis Ekdahl (Batterie), Niklas Sjöstrom (Basse), Torstein Wickberg (Guitare)

chronique

« Not dead yet » fait parti de ces quelques rares albums qui, à chacune des soirées que je fais, tourne dans la platine et réjouit la bande d’alcooliques se trouvant à mes côtés. Car n’ayons pas peur des mots, Raise Hell nous a pondu un album des plus jouissifs et énergiques qu’il m’ait été donné d’entendre depuis bien longtemps. Autrement dit, il s’agit d’un album parfait pour passer un moment mélangeant bonheur, intensité et headbanging. Le style dans lequel évolue les Suédois pourrait s’apparenter à du thrash aux consonances modernes. Quand je parle de modernité, j’entend par là qu’il ne faut pas s’attendre à du vieux thrash à la sauce Sodom ou Kreator, mais bien quelque chose de plus massif, se basant notamment sur la qualité des breaks ravageurs parsemés tout au long de cet opus. N’entendez pas non plus dans le terme moderne l’apparition de claviers, samples ou autres inutiles subtilités, car Raise Hell se contente ici d’aller au plus direct et au plus efficace. Et l’efficacité est en effet le fin mot de l’histoire sur ce « Not dead yet ». Du début à la fin les riffs, les breaks, les mélodies s’enchaînent les uns aux autres sans heurt et surtout dans l’optique de faire réagir et répondre le public. Tous les titres présents ici sont réellement des tubes en puissance que cela soit « Babes », « Back Attack » ou bien encore « Devilyn » et sa mélodie d’introduction qui vous reste dans la tête des heures et des heures durant après avoir éteint la platine. Je ne trouve rien à redire à cet album, je n’y ai trouvé aucune faille et ce qui se dégage globalement en l’écoutant est l’envie de faire la fête et d’headbanguer furieusement. Que du bonheur !

note       Publiée le samedi 9 août 2003

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Not Dead Yet" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Not Dead Yet".

    notes

    Note moyenne        8 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Not Dead Yet".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Not Dead Yet".

    stickgrozeil Envoyez un message privé àstickgrozeil

    Propre, le groupe l'est assurément. Efficace, mouais. Ca pédale dans la semoule tout du long chez moi, ça montre les biscottos, mais ça ne fait pas de mal à une mouche. N'est pas Slayer qui veut.

    Note donnée au disque :       
    Darkstar Seven Envoyez un message privé àDarkstar Seven
    avatar

    L'album qui m' a fait découvrir ce groupe, un très bel hommage - actuel - au bon vieux thrash.

    pokemonslaughter Envoyez un message privé àpokemonslaughter
    avatar
    oh le newbie !
    prypiat Envoyez un message privé àprypiat
    Un des premiers album metal que j'aie écouté (après Dance Of Death de Maiden).. J'ai plutôt aprécié, je ne le dénigrerai pas, mais je n'irai pas jusqu'à dire que c'est un chef-d'oeuvre... Il a toutefois un bon rythme qui fait secouer les têtes (j'adore "Dance With The Devil" !!) Il a un côté tubesque qui, comme souligné par Stéphane, fait que ces chansons rentrent dans la tête des gens avec une facilité surprenante... Allez, 5/6 !!!
    Note donnée au disque :       
    pokemonslaughter Envoyez un message privé àpokemonslaughter
    avatar
    mouais réécouté, je vois pas trop le chef d'oeuvre là... assez conventionnel, mais super bien réalisé et executé