Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAvulsed › Goresplattered suicide

Avulsed › Goresplattered suicide

cd | 12 titres

  • 1 Goresplattered suicide
  • 2 Burnt but not carbonized
  • 3 Filth injected
  • 4 Infernal haemorrhoids
  • 5 4 N Sick
  • 6 Harvesting the blood
  • 7 Let me taste your flesh
  • 8 Hoax Therapy
  • 9 Divine wine
  • 10 Protervia
  • 11 Eat foetal mush
  • 12 Ace of spades (Motorhead cover)

enregistrement

Mana studios, Floride, par Erik Rutan.

line up

Dave Rotten (chant), Cabra (guitare), Juancar (guitare), Tana (basse), Riky (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Et encore un disque de death, un ! Je me répète, mais j'hallucine sur le nombre de productions du genre qui sortent en ce moment... Mais passons, car Avulsed, c'est pas des petits nouveaux, ils ont déjà fait leurs preuves, ils n'en sont pas à leur premier album, et voilà déjà un signe de qualité : un groupe qui a su exister malgré la horde de nouveaux arrivants tous plus éphémères les uns que les autres. Bref, voici donc "Goresplattered suicide"... Rien que la pochette annonce la couleur : tous les clichés du ciné gore série B sont là. Une femme à poil, du sang partout, une hache, du gore, du gore et du gore... Youpi ! Musicalement, Avulsed donne toujours dans ce death très brutal, à mi chemin entre la vieille école américaine et la nouvelle tendance plus technique et bourrine. On retrouve donc des alternances de riffs plutôt thrashy, avec d'autres plus alambiqués, posés sur des blasts typés "marteau piqueur" assurant bien leur boulot. Mais bon, si l'ensemble se montre très classique dans sa forme, et très bon sur certains morceaux ("Filth injected", "4 N sick" ou bien "Let me taste your flesh"), on notera surtout sur ce disque ces quelques écarts de genre tels que "Filth injected" (encore !Vraiment un sacré bon morceau) et son intro remplies de claviers et autres solos de guitares mélodiques. C'est d'ailleurs un des éléments qui donnent un certain interêt au disque. Entre les solos mélodiques, les interludes complètement horror (l'instrumental "Hoax therapy" est excellente) et le chant absolument immonde de Dave Rotten (mais comment fait il ? Un chant à réellement à entendre dans le genre dégueulasse... A la Disgorge), ce "Goresplattered suicide" se pose comme un album complet, intéressant, ne souffrant d'aucune longueur, ne pêchant que par sa production en deçà de ce qui se fait actuellement... Bref, bon disque, avec son lot de passages bien accrocheurs et headbanguants... Enfin un groupe de brutal death qui utilise la thématique "horror" à bon escient...

note       Publiée le mardi 1 mars 2005

partagez 'Goresplattered suicide' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Goresplattered suicide"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Goresplattered suicide".

ajoutez une note sur : "Goresplattered suicide"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Goresplattered suicide".

ajoutez un commentaire sur : "Goresplattered suicide"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Goresplattered suicide".

metalgrave › samedi 19 février 2011 - 14:27  message privé !

mouais. moins inspiré que stabwound ou meme yearning

Note donnée au disque :       
hed_webloza › jeudi 25 mai 2006 - 17:02  message privé !
Tres bon album d'avusled et de death en general, la voix de Dave et le coté melodique d'avusled, parfois hispanique (divine wine), font de "goresplattered suicide" un album à ecouter et surtout à posseder.
Note donnée au disque :       
Les.Mondes.Gothiques › dimanche 6 mars 2005 - 21:17  message privé !
ptDR
Chris › dimanche 6 mars 2005 - 18:27  message privé !
avatar
Rarement vu une pochette de gros bourrin comme ça !!!
Nicko › mardi 1 mars 2005 - 23:46  message privé !
avatar
Mortician aussi utilise la thématique "horror" à bon escient !! lol !