Vous êtes ici › Les groupes / artistesIInnerfire › ... In blood we trust

Innerfire › ... In blood we trust

6 titres - 30:56 min

  • 1/ In blood we trust
  • 2/ Ashes to victory
  • 3/ Regrets
  • 4/ December of my life
  • 5/ Realms of despair
  • 6/ And the silence drowned the screams

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
heavy/dark metal symphonique

Innerfire est un de ces innombrables combos dont on ne peut pas vraiment dire du mal, et dont on n'a pas vraiment envie de dire du bien, tant on est désarmé d'abord, puis lassé au plus haut point par ce sentiment de déjà-entendu. Plantons le décor : il s'agit de metal puissant et mélodique avec claviers et chant extrême (death et black, ce dernier étant nul). Innerfire cherche l'épique, l'ample, le lead qui tue, le jeu de double grattes maidennien, le démarrage qui scotche aux étoiles et use aussi bien de nappes que d'une variété notable de sons dans un soucis d'arrangement respectables. Pas de faute de goût dans les harmonies et mélodies. Au contraire, tout cela fonctionne. La production un peu étouffée ne nuit pas à la clarté des instruments ni à une certaine puissance. "In blood we trust" n'est pas réellement un album, mais la réédition de leur première démo, vendue comme album. (ah! premier point noir...). Le problème d'Innerfire vient de son manque total de singularité (deuxième point noir...). Inspiré, bien construit, "In blood we trust" propose trente minutes (troisième point noir) de musique de genre (...), un genre qui par ailleurs est bien trop largement emprunté ces temps-ci (merde, deux points noirs d'un coup!). Les moments de chants clairs comme les soli de clavier sont pareillement mauvais, mais heureusement rares... et les quelques tentatives, disons expérimentales pour être poli, au niveau des effets de voix ou de dominances de leads guitaristiques flamboyants ne sont pas convainquantes. C'est très loin d'être nul, c'est même, isolé de tout contexte, plutôt pas mal du tout; le deuxième album sera peut-être une bombe d'efficacité et de mélodies. Cette réédition tendancieuse, elle, ne mérite pas vraiment que l'on s'y attarde. Le label aurait au moins pu prendre soin de couper le souffle après chaque morceau par un fade, et non pas à la hache à bourrin.

note       Publiée le mardi 4 janvier 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "... In blood we trust".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "... In blood we trust".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "... In blood we trust".