Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWestwind › Le vent divin

Westwind › Le vent divin

7 titres - 46:12 min

  • 1/Introduction
  • 2/Banzai
  • 3/Assaut
  • 4/Jinrai
  • 5/Patriotisme
  • 6/Le vent divin
  • 7/Requiem

enregistrement

Ecrit et enregistré par Christophe Galès, Brest, France, 2003-2004

line up

Christophe Galès (tous instruments)

remarques

Pressage vinyle rouge à 100 exemplaires ; pressage vinyle noir à 300 exemplaires
Il existe également une édition box limitée à 33 exemplaires contenant le vinyle en pressage blanc+inserts+cartes postales+ 1 cd-r avec inédits, video-clip et remixes par Neon Rain, Storm Of Capricorn, A Challenge of Honour feat.Katana, Fin De Siècle et Barbarossa Umtrank

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
ambient martiale et industrielle

Habitué aux éditions plus confidentielles via quelques cd-rs aujourd'hui très rares, le projet breton Westwind sort un véritable album avec un concept fort et intéressant. Un hommage aux kamikazes japonais, ou plutôt sur l'abnégation dont ceux-ci firent preuvent lors de la seconde guerre mondiale. Certes, cette abnégation fut sans nul doute conditionnée de manière insidieuse, mais il n'en reste pas moins que l'on ne peut qu'être fasciné par ce sacrifice ultime. Après une introduction portée par une mélodie et des percussions martiales, Westwind durcit le ton avec un 'Banzai' très old school et tribal, percus et sons metalliques et distordus. Après cette alerte d'une attaque imminente, c'est l' 'Assaut' qu'il faut préparer : reprenant des éléments de l'introduction, Westwind nous met à la place de ces hommes qui s'apprêtent pour leur dernier voyage. Les percus égrenent le compte à rebours qui les séparent de l'impact final, tandis que les nappes d'orgues emplissent de solennité l'air ambiant. 'Jinrai' (le vent divin en japonais) et 'Patriotisme' continuent dans cette veine ambient et industrielle, créant une atmosphère irréelle dans laquelle on peut imaginer que les kamikazes baignaient. 'Le vent divin' est celui qui souffle avant la collision, en cet instant précieux où la vie est en suspend avant le départ vers des contrées plus douces et oniriques. Le superbe 'Requiem' clôt cet hommage dans le recueillement : nappes ambient, percus tribales et martiales en un mouvement intense et perpétuel. Magnifique illustration sonore d'un rêve eveillé ou d'une réalité sublimée, 'Le vent divin' souffle un air vivifiant rempli d'honneur, de tristesse et de gloire céleste. L'édition limitée propose un cd-r avec inédits et quelques remixes, dont l'excellent 'Honneur ?' par Fin De Siècle avec Serge de Neon Rain/Storm Of Capricorn au chant. Plus que recommandé !

note       Publiée le samedi 25 septembre 2004

partagez 'Le vent divin' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Le vent divin"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Le vent divin".

ajoutez une note sur : "Le vent divin"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Le vent divin".

ajoutez un commentaire sur : "Le vent divin"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Le vent divin".

Hallu › jeudi 15 septembre 2005 - 21:53  message privé !
En tout cas un album très sympathique, avec une atmosphère envoûtante, pas glauque, plutôt triste. Pas du niveau de Tourmente, mais bon tout de même.
saïmone › dimanche 24 juillet 2005 - 12:48  message privé !
avatar
"je voudrais surtout pas faire le rabat joie de services, mais la majorité des kamikaze japonais étaient des pilotes sacrifiés, attachés a leur siège...rien de bien volontaire la dedans..." Oui c'est purement vrai !
Marco › samedi 23 juillet 2005 - 20:49  message privé !
avatar
Je crois que c'est assez explicite dans la chronique, il s'agit d'une illustration d'une atmosphère, ce sont des images, y a rien qui dit que c la fleur au fusil qu'ils partaient hein...Un peu de poésie ne fait pas de mal.
sinical › samedi 23 juillet 2005 - 20:35  message privé !
je voudrais surtout pas faire le rabat joie de services, mais la majorité des kamikaze japonais étaient des pilotes sacrifiés, attachés a leur siège...rien de bien volontaire la dedans...
Emperor Gestahl › samedi 23 juillet 2005 - 16:21  message privé !
mmm le concept m'attire assez, vais voir si j'arrive à trouver ce disque... par contre Jinrai ça veut dire "la foudre divine", je pense, pas "le vent divin"... le vent divin c'est "kamikaze", justement. (mis à part ça, ça a l'air vraiment intéressant, au-delà de mon envie de m'étaler un instant)