Vous êtes ici › Les groupes / artistesIImpaled Nazarene / Beherit › Day of darkness Festifall

Impaled Nazarene / Beherit › Day of darkness Festifall

cd • 15 titres • 45:09 min

  • 1Intro: Salve Satanas [Impaled Nazarene]
  • 2Condemned to Hell [Impaled Nazarene]
  • 3The Crucified [Impaled Nazarene]
  • 4The Black Vomit [Impaled Nazarene]
  • 5Morbid Fate [Impaled Nazarene]
  • 6In the Name of Satan [Impaled Nazarene]
  • 7Crucifixation [Impaled Nazarene]
  • 8Damnation (Raping the Angels) [Impaled Nazarene]
  • 9Grave Desecration [Beherit]
  • 10Six Days with Sadistic Slayer [Beherit]
  • 11Fallen Souls [Beherit]
  • 12Sodomatic Rites [Beherit]
  • 13Nocturnal Evil [Beherit]
  • 14The Oath of Black Blood [Beherit]
  • 15Satanas [Beherit]

enregistrement

Day of darkness Festifall, Live le 23 aout 1991 à Oulu, Finlande

line up

Impaled Nazarene : Mika Luttinen (chant), Kimmo Luttinen (batterie), Mika Pääkkö (guitare), Ari Holappa (guitare), Harri Halonen (basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal

En voilà un live interessant !! Imaginez-vous donc projeté en 1991 au fin fond de la Finlande pour le "Day of darkness festifall" avec sur l'affiche deux monstres sacrés de ce pays scandinave, Impaled Nazarene et Beherith. C'est Impaled Nazarene qui ouvre les festivités avec un show de 8 titres dont une incantation en introduction. Musicalement, c'est du Impaled Nazarene de ses tous débuts que l'on entend, à savoir du matériel issu de leur deux premières démos. C'est donc un black metal très cru et rapide qui nous est offert ici. On appéricera la bonne interpretation des morceaux, et aussi une certaine qualité sonore puisque tout est parfaitement audible et compréhensible. Seule la basse semble mise plus en avant que le reste, mais réellement rien de gênant. Un set véritablement intense et de qualité qui ravira les fans du groupe, c'est certain. Beherit déboule ensuite avec une qualité sonore légèrement moindre, mais tout de même largement appréciable, surtout quand on pense aux moyens dont devaient disposer les groupes à cette époque. C'est un Beherit en assez grande forme qu'il y a eu ce soir là, ça va vite, c'est bestial, véhément, haineux, on sent réellement que les Finlandais en voulaient ce soir là. Une bonne grosse ambiance poisseuse se dégage, non seulement grâce au son adéquat au style pratiqué, mais aussi et surtout grâce aux compositions qui sont tout simplement énorme. Deux excellents groupes, deux prestations de qualité, que demander de plus ?

note       Publiée le vendredi 17 septembre 2004

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal bestial

Ce split-LP très rare est effectivement l'enregistrement du Festival d'Oulu en Finlande en 1991. Il s'agissait du troisième concert de la carrière d'Impaled Nazarene. A ma grande surprise, le son est plutôt bon même si, surtout au début, la basse est à mon avis trop forte, on distingue sans problèmes les instruments. Le groupe se débrouille pas trop mal même si il est vrai, le style est carrément bestial ! Il n'y a pas de plantage particulier et je dois même avouer que "Damnation" est très bon ! Concernant Beherit, désolé, mais je n'aime pas du tout ! C'est méga-primaire, linéaire. L'atmosphère est très primitive, mais bon, à côté de ça, je trouve que c'est du vide, il n'y a rien, tous els morceaux se ressemblent énormément ! Bref, j'aime pas !

note       Publiée le vendredi 17 septembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Day of darkness Festifall".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Day of darkness Festifall".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Day of darkness Festifall".

Demonaz Vikernes › vendredi 6 mars 2015 - 13:25 Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Un live bien primitif mais largement audible.

Note donnée au disque :       
Dead26 › samedi 15 novembre 2014 - 08:19 Envoyez un message privé àDead26

À l'époque ou je l'ai reçu celui-là j'ai bien cru mourir de rire quand j'ai vu le visuel et le nom du split. Fort heureusement que le contenu est moins risible. Du bon live avec un son très roots mais tout à fait audible avec que des titres des débuts. Beherit en live c'est toujours autant la guerre mais c'est ce qui fait le charme du groupe.

Note donnée au disque :       
Nicko › samedi 18 septembre 2004 - 00:01 Envoyez un message privé àNicko
avatar
oui, pas faux, à l'époque, on savait pas trop comment gérer les splits... Bref, tout est réparé, c'est le principal !
Note donnée au disque :       
Stéphane › vendredi 17 septembre 2004 - 23:59 Envoyez un message privé àStéphane
avatar
Ha merde, désolé. Mais aussi c'est de ta faute, moi j'ai fait une recherche en tapant Beherit pour voir si la chronique n'existait pas, mais comme tu ne les a pas mentionné j'ai rien eu comme résultat. Moi confiant, j'ai foncé tête baissé. Mais c'est pas très pro de ta part hé hé. On sait que tu les aimes pas les Beherit, mais quand même.
Note donnée au disque :       
Nicko › vendredi 17 septembre 2004 - 23:50 Envoyez un message privé àNicko
avatar
t'es marrant Steff, mais la chronique avait déjà été faite sur la page d'Impaled Nazarene !!!! lol ! j'ai plus qu'à basculer ma kro !!!!
Note donnée au disque :