Vous êtes ici › Les groupes / artistesIInsomnium › Since the day it all came down

Insomnium › Since the day it all came down

11 titres - 53:45 min

  • 1/ Nocturne
  • 2/ The day it all came down
  • 3/ Daughter of the moon
  • 4/ The moment of reckoning
  • 5/ Bereavement
  • 6/ Under the plaintive sky
  • 7/ Resonance
  • 8/ Death walked the earth
  • 9/ Disengagement
  • 10/ Closing words
  • 11/ Song of the forlorn son

enregistrement

Mediaworks studios, juillet - septembre 2003.

line up

Niilo Sevanen (chant, basse), Ville Friman (guitare), Markus Hirvonen (batterie), Ville Vänni (guitare)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
heavy/death mélodique

Dire que j'ai pris ma claque avec "In the halls of awaiting" relève du doux euphémisme, et c'est naturellement non sans une certaine joie que je découvrai son petit frère nommé "Since the day it all came down". Et là, le choc, l'extase, l'arrête cardiaque, la jouissance puis l'orgasme !!! Le disque possède un démarrage absolument phénoménal ! "Nocturne", superbe intro atmosphérique plaçant intelligemment le contexte général, froid, nordique, triste. Le violon arrive et vlan "Since the day it all came down" commence ! Et ouch ! Ce morceau est une tuerie. Un fourmillement de mélodies comme rarement on peut en entendre, une puissance que seuls les meilleurs groupes de heavy savent créer, et une atmosphère globale triste et nostalgique (put1 ce break à 2:57 !!!) qui fait de ce morceau une vraie petite perle de heavy/death mélodique. Le morceau se termine, e à peine remis de ses émotions que "Daughter of the moon" commence, et vlan ! Reclaque ! Le groupe nous sort intelligemment un titre au tempo beaucoup plus épique, une fois de plus complètement jouissif (je sais je le répète mais là je ne sais absolument pas quoi dire d'autre). Ce morceau a d'ailleurs ma préférence sur le précédent grâce à ce vent épique qui souffle tout son long, parvenant à rester typiquement metal tout en étant délicieusement atmosphérique (par l'ambiance "neigeuse" dégagée)... Les mélodies sont ici encore présentes en masse, et la fin du morceau me laisse penser "Put1 mais je le tiens le chef d'oeuvre ultime que j'esperai tant !"... Malheureusement, l'album compte 11 morceaux et pas seulement 3... Et c'est bien là le problème, Opeth a visiblement beaucoup marqué les musiciens et cela se ressent fortement, à un tel point que la musique perd en personnalité. Dès "The moment of reckoning" le groupe perd en froideur et mélodie, se met à jouer sur les contre temps, utilise des accords plus seventies, et subit forcément la comparaison avec les 3 formidables premiers morceaux. Ainsi "Bereavement", "Death walked the earth" et "Closing words", tout en étant de très bons morceaux n'arrivent plus à recréer la magie présente sur les premiers morceaux ou tout simplement l'album précédent. Idem pour les morceaux plus doomy, passant sans problème l'écoute mais loin de la puissance et la froideur d'un "In the halls of awaiting"... Bref, me voilà terriblement tiraillé pour l'attribution de la note finale à cause de ce deséquilibre... M'enfin, le travail accompli sur les mélodies (certaines sont absolument divines), harmonies, l'ambiance générale, les oppositions saturées/acoustiques (très nombreuses) ne trompe pas, ce "Since the day it all came down" est un album de grande qualité, que dis-je, de très grande qualité dont les aficionados du genre ne pourront sûrement pas se passer...

note       Publiée le jeudi 26 août 2004

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Since the day it all came down" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Since the day it all came down".

notes

Note moyenne        6 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Since the day it all came down".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Since the day it all came down".

Katatonia Envoyez un message privé àKatatonia
Le morceau "Under the plaintive sky" dégage vraiment une aura prenante, vraiment le chef d'oeuvre du groupe. L'album est peut etre moins jouissif que le premier mais cela est componsé par sa durée de vie plus importante ainsi que son lourd coté émotionnel. Une musique sans prétentions, gentille et transcendante.
Note donnée au disque :       
Guillahume Envoyez un message privé àGuillahume
j(attend leur prochain album !
Note donnée au disque :       
shrapnel Envoyez un message privé àshrapnel
Ce disque est un chef d'oeuvre du début à la fin, il est bien plus mature que le premier (Opeth y est sans aucun doute pour quelquechose ;)...Insomnium évolue dans le bon sens ( pas comme certains autres groupes :/ ) et cela pour mon plus grand bonheur... ;)
Note donnée au disque :       
L-o-k-i Envoyez un message privé àL-o-k-i
Ben contrairement a toi poky, leur premier album m'avait un peu laissé de marbre, trop proche d'in flames/amorphis pour moi. Celui là l'est tjrs mais le ptit coté Opethien est génial. Tout comme l'album en entier. Bref pas un chef d'oeuvre d'innovation mais pour moi un des meilleurs disque du genre depuis The Jester Race, ca veut tout dire: J'adore ce disque et le pire.. c'est qu'il vieillit super bien.
Note donnée au disque :       
pokemonslaughter Envoyez un message privé àpokemonslaughter
avatar
oh oui celui là je l'ai usé ! c'ets clair ma kro est dure mais la note est claire je pense !!! pur disque, mais "in the halls of awaiting" m'a tuer ;o)