Vous êtes ici › Les groupes / artistesIInsomnium › Above the weeping world

Insomnium › Above the weeping world

9 titres - 53:00 min

  • 1/ The gale
  • 2/ Mortal share
  • 3/ Drawn to black
  • 4/ Change of heart
  • 5/ At the gates of sleep
  • 6/ The killjoy
  • 7/ Last statment
  • 8/ Devoid of caring
  • 9/ In the groves of death

informations

Fantom studios, printemps 2006

line up

Niilo Sevanen (chant, basse), Ville Friman (guitare), Markus Hirvonen (batterie), Ville Vänni (guitare)

chronique

  • heavy/death mélodique

Il est enfin là le troisième album d'Insomnium ! Quelque peu effrayé par une version prémix sur myspace (vive le 22khz) et des chroniques assez expéditives, c'est donc avec des oreilles méfiantes que je mis "Above the weeping world" dans la platine. Dès le début de "The gate" un doute m'assaillit : le groupe n'a pas évolué d'un iota. Même intro quasiment que sur le disque précédent, et pourtant, dès que "Mortal shar" commence, un torrent de mélodies typiquement nordiques me tombe dessus : elle est bien là la magie Insomnium. Alors certes ce premier morceau, faisant figure de "single" de part sa durée (sa structure demeure quant à elle très complexe, dont un break sublime tout en chorus de guitares) peut faire penser à un vieux Dark Tranquillity sur le plan technique, mais en terme d'émotion et d'atmosphère dégagée, Insomnium reste fidèle à se sorigines et s'attache à planter un décor définitivement rêveur, froid et hivernal... Le genre de disque qui passe merveilleusement en regardant la neige tomber derrière la fenêtre. Ces finlandais n'ont pas leur pareil pour retranscrire les lacs obscurcis de leur pays natal, le sol mousseux, les arbres moites et frais, les forêts de sapins enneigés et autres paysages propres à la contemplation... "Above the weeping world" reste ainsi fidèle à ce qu'a toujours proposé Insonium : du heavy/death très mélodique, tout en envolées de guitares et structures complexes. Riffs agressifs bien accrocheurs façon vieux In Flames ("Change of heart", Devoid of caring", l plus sombre "Last statment" explorant un horizon plus noir), envolées mélodiques typique de cette scène scandinave (toutes les chansons), breaks acoustiques rappelant Opeth instantanément ("Last stament" y puise beaucoup), chant correct et bien placé (l'excellent "In the groves of death" qui parvient même à poser un refrain de guitare et chant absolument dantesque, assurément le morceau de bravoure de l'album, typiquement Insomni-en), et surtout, surtout... un sens de la composition hors norme. Breaks, ponts en tout genres, arrangement multiples, mélodies originales et recherchées (le style étant bien galvaudé, il en faut pour trouver quelque chose d'original), structures progressives, claviers discrets, "Above the weeping world" est aussi riche, sinon plus, que son prédecesseur, c'est dire la qualité de composition de clui-ci et sa durée de vie. Un vrai régal. A noter également que le groupe n'oublie pas non plus son mémorable premier album en nous proposant un "Drawn the black" qui nous renvoie immédiatement au mélange Amorphis/In Flames que l'on retrouvait sur "In the halls of awaiting"... Alors oui, effectivement, le style déperit quelque peu actuellement, mais dire que ce disque n'a aucune personnalité, ou pire qu'il ne fait que pomper les grands du genre, cela me hérisse sérieusement les poils. Insomnium prouve avec cet album qu'ils sont désormais des grands du style, et qu'à l'heure actuelle, je connais peu de formations pouvant proposer une telle richesse musicale, le tout joué avec une finesse et un sens de la mélodie hors norme... Un troisième album dans la droite lignée des deux précédents, peut-être moins instantané, mais qui se laisse déguster de nombreuses fois avec un bonheur non feint... Riche, triste, classieux... Excellent.

note       Publiée le jeudi 2 novembre 2006

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Above the weeping world" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Above the weeping world".

    notes

    Note moyenne        4 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Above the weeping world".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Above the weeping world".

    eklypse Envoyez un message privé àeklypse
    Cet album est sublime, à la fois entrainant et mélancolique. Insomnium ne réinvente rien de neuf dans le style, mais sa musique est unique, et les compo sont riches et inspirées.
    Note donnée au disque :       
    noar Envoyez un message privé ànoar
    Ils le passaient la dernière fois que je suis passé chez Gibert et ça avait l'air pas mal du tout. JE vais peut-être essayé cet album pour mieux connaître le groupe.
    Raistlin Envoyez un message privé àRaistlin
    Je rajoute aussi que niveau pochette c'est toujours aussi magnifique.
    Note donnée au disque :       
    Raistlin Envoyez un message privé àRaistlin
    Je ne comprends pas non plus les gens qui reprochent à ce groupe d'être une pale copie de dark tranquility, sérieux soit ils connaissent mal DT soit ils n'ont jamais écouté un album entier d'Insomnium... Sinon pour ce troisième opus bah comme les deux précédents : indispensable. J'espère les voir un jour en tête d'affiche...
    Note donnée au disque :