Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTeeth Of Lions Rule The Divine › Rampton

Teeth Of Lions Rule The Divine › Rampton

cd | 3 titres

  • 1 He who accepts all that is offered (feel bad bit of the winter)
  • 2 New Pants & Shirt
  • 3 The Smiler

enregistrement

Le livret est particulièrement illisible.

chronique

Styles
doom metal
drone
ovni inclassable
Styles personnels
drône des ténèbres

Quelle atroce agonie…Mon corps en pleine putréfaction, mes plaies encore béantes, ma chair pourrissante…Mon sang s’écoule doucement, très doucement…j’ai des vertiges…mon cœur se ralentit, chaque pulsation pourrait m’exploser la poitrine…Mon rythme cardiaque est lent, si lent…et tellement irrégulier…il frappe fort, mais d’une lenteur si douloureuse que je pourrais me l’arracher…si seulement j’en avais la force…Les vers ont commencé à pénétrer mon avant bras, dont la peau est devenue noire par le pus et le sang. L’odeur écoeurante de mes membres cadavériques commence à se propager pour atteindre mes narines encore saignantes…je sens que je vais vomir…je sens les rats rôder tout autour de moi, tandis que les rapaces me survolent, attendant ma dernière heure pour se gargariser de mon corps rongé par la souffrance…mais je ne suis pas encore mort…c’est la douleur seule qui me le rappelle…et l’odeur aussi…Les yeux tournés vers le ciel, je regarde les nuages noirs me survoler, la pluie s’abattant calmement sur mon corps comme si elle voulait m’emmener avec elle dans un geste de pitié…c’était sans compter sur celui qui me parle d’une voix rauque, une voix de démon, gutturale, arrachée de toute lueur d’espoir, me répétant que ce n’est que le début….ça va être bien pire après, me crie-t-il…je ne peux retenir mes larmes…je n’en peux plus, j’ai si mal…j’ai si froid…je veux mourir…Ils ont décidé d’éliminer les anges, je suis leur objet, rien ni personne ne pourra les empêcher de me torturer jusqu'à ce que je meurs de douleur…Si seulement j’étais le seul…tout autour de moi, des cadavres puants en décomposition…un vrai champ de macchabé…des corps à pertes de vues…les corbeaux observent tandis que les vautours commencent leurs festin…et moi je suis au milieu de cette pourriture érigée en reine du monde dont la mort serait l’effigie...Je l’attend…je l’attend…Enfin…la voilà…J’aperçois au loin la faucheuse…et je l’accueille sourire aux lèvres…

note       Publiée le samedi 20 décembre 2003

Dans le même esprit, saïmone vous recommande...

partagez 'Rampton' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Rampton"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Rampton".

ajoutez une note sur : "Rampton"

Note moyenne :        47 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rampton".

ajoutez un commentaire sur : "Rampton"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rampton".

dimegoat › lundi 11 août 2014 - 23:25  message privé !

Mon album égout. Il collecte et évacue toutes les crasses qui encombrent mon cerveau. Utile.

Note donnée au disque :       
Eliphas › mercredi 30 mai 2012 - 09:54  message privé !

C'est effectivement un album très contextuel, mais il n'en demeurre pas moins énorme. Si on devait se fier au nombre d'écoutes effectuées pour noter, ça serait surement des belles daubes tubesques qui serait le mieux placées.

Note donnée au disque :       
taliesin › mercredi 30 mai 2012 - 09:34  message privé !

Pour répondre à Jean Rhume, et comme je l'ai justement réécouté tout récemment, il m'est déjà arrivé de le faire tourner 2-3 fois à la suite sans la moindre sensation de lasstiude ;-)) Mais, et cela va de soi me semble-t-il, comme le suggère l'ami Solvant, il s'agit d'un album (comme des milliers d'autres que nous avons ici tous coutume d'écouter) qui, pour s'apprécier, doit se déguster au bout moment, dans les bonnes circonstances...

Note donnée au disque :       
Solvant › mercredi 30 mai 2012 - 00:02  message privé !

ça sent les pieds doom ^^

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mardi 29 mai 2012 - 23:55  message privé !

Te fatigue pas, ce truc sent un peu beaucoup le doom-drone jetable des années 2000, ca m'a fait le même effet à l'époque, "ouah quel son" et puis la débandade

Note donnée au disque :