Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDisgorge (MEX) › Necrholocaust

Disgorge (MEX) › Necrholocaust

8 titres - 34:11 min

  • 1/ Raise the pestilence
  • 2/ Sodomic baptism
  • 3/ Macabre realms of inhuman bestiality
  • 4/ Ravenous funeral carnage
  • 5/ Necrholocaust
  • 6/ Goremassacre perversity
  • 7/ Excremntial lust
  • 8/ Boiling vomit through my veins

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Antimo (oxidised bulldozer & vomits), Ed (pyosisified axe grinder), Willy (skull crusher)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
grindcore
Styles personnels
death/grind

Je savais que les mexicains de Disgorge ne faisaient pas dans la dentelle, mais là il faut bien avouer que le choc a été très violent à l'écoute de ce "Necrholocaust". Terminé l'affiliation avec le grindgore traditionnel qui lui collait depuis ses débuts, la pochette est plus soft que "Forensick" et surtout la musique prend désormais une orientation bien plus sombre et malsaine. Samples de BO de films 'horreurs (petite mélodie au piano, montées de violons, craquements, tonnerre), blast omniprésents et étonnants, riffs puant la poisse et les égouts et surtout ce chant abominable qui recouvre l'ensemble des instruments par sa profondeur et son ton dérangeant, tels sont les ingrédients de la musique de Disgorge. Le chant tout d'abord, revenons-y : il est très certainement l'élément qui fait basculer le disque. Celui-ci est ultra profond, absolument pas hurlé, et déblatère tout au long des pistes ses textes immondes sans provoquer la moindre lassitude, son surmixage en deçà du reste est un excellent choix car il apporte une aura d'obscurité et de peur vraiment prenante. Ceci dit, les autres instruments (mise à part la basse, inaudible) sont eux aussi bien à la fête : riff acérés et linéaires, n'hésitant plus à déverser quelques mélodies sombres à faire pâlir bon nombre de formations black, batteur qui blaste comme un damné et ce avec une dextérité impressionnante. Vraiment peu de choses à redire sur ce disque ultra maîtrisé, très bien produit et à l'ambiance réellement prenante, qui se pose tout simplement comme une référence du death de l'année 2003...

note       Publiée le dimanche 31 août 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Necrholocaust".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Necrholocaust".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Necrholocaust".

Painkiller › jeudi 9 avril 2009 - 15:43  message privé !

Y'a erreur dans la date, il est référencé comme sorti en 2015.

vargounet › vendredi 21 décembre 2007 - 01:04  message privé !
Je conseille à tous ceux qui adorent ce groupe (comme moi) de se pencher sur le dernier Viscera Infest qui est un bon rip off de Mexigorge bien cradingue, excellent.
Note donnée au disque :       
friwette › dimanche 27 août 2006 - 19:10  message privé !
tres bon groupes dans le style... mais je trouve que le chant est un poil trop fort par rapport aux gratte
juj › dimanche 12 février 2006 - 00:12  message privé !
charmant
Note donnée au disque :       
vargounet › dimanche 12 février 2006 - 00:03  message privé !
Si tu veux une ambiance sale et des vocaux amplement pires essaie Pustulated et surtout leur dernier Haematoma.
Note donnée au disque :