Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSStump › Quirk Out

Stump › Quirk Out

ep 12'' • 6 titres • 19:26 min

  • Face A
  • 1Tupperware Stripper4:02
  • 2Our Fathers3:27
  • 3Kitchen Table2:55
  • Face B
  • 4Buffalo3:57
  • 5Everything In Its Place2:48
  • 6Bit Part Actor2:16

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré et produit par Hugh Jones aux Rockfield Studios en juillet 1986

line up

Kev Hopper (basse), Chris Salmon (guitare), Mick Lynch (chant), Rob McKahey (batterie)

remarques

Photo de la pochette par Mike Prior. Buffle de la pochette réalisé par Chris Salmon

chronique

Ah alors vous, vous devez bien aimer votre rock lorsqu’il est un tantinet déjanté… oh, ne faites pas semblant d’être venus lire cette chronique par hasard. Vous aussi êtes tombé nez à nez avec le buffle mutant qui orne la pochette "Ouah, c’te biffe… si la musique est à l’image du machin, il faut que j’écoute !". Grand bien vous en a pris car Stump est un groupe très attachant, et qui mérite largement qu'on lui prête un peu d'attention. Imaginez un peu pour voir une sorte de Primus qui aurait gobé trop d’hallucinogènes coupés aux Prozacs… non en fait pas la peine d’essayer d’imaginer quoi que ce soit puisque cet ovni musical est bien loin de tout ce que l’on pourrait attendre en jetant un coup d’œil au dos de la pochette : quatre gentils allumés à l’air fraîchement sortis d’hôpital psychiatrique à qui l’on aurait prit soin de confier des instruments pour essayer une thérapie par la musique. D’entrée de jeu, dégustez ce chavirant Tupperware Stripper ! Rythmique de glace fondant au soleil, harmonique en chewing-gum, sur laquelle la guitare s’agite en spasmes, Mick Lynch nous sort un phrasé cartoonesque avant que le tout n’accélère et parte encore plus en vrille. Mais que nous fait cette basse extra-terrestre ? Les doigts coulent sur le manche fretless pendant que les cordes semblent s’entremêler à celles de la guitare !… La suite semble plus assagie (façon de parler). Mélodies ‘Pop’ avec toujours ce petit truc qui les sort des normes, chansons autant classes que grotesques, jusqu’au début de la deuxième face avec Buffalo… Pour le coup, le groupe doit l’avoir enregistré en cellule capitonnée ce morceau là. Articulé autour d’une ligne de basse qui se remue comme un Flamby sur le bord d’un circuit de F1, Lynch divague dans un texte débilement non-sensesque à base de "Big Bottom Swing" et de "How much is the Fish ?". Un morceau totalement bancal et pourtant un incroyable tube en puissance à chanter à tout moment de la journée pour chasser l’ennui... C’est enfin sur un ‘Bit part actor’ surexcité que le groupe atterrit et nous entraîne avec lui droit dans le mur. N’ayant pas eu la chance de découvrir cet objet à sa sortie, je ne peux qu’imaginer les innombrables froncements de sourcils qu’il a du engendrer en 1986… Mais les lurons ne vont pas s’arrêter en si bon chemin !

note       Publiée le mardi 25 novembre 2014

Dans le même esprit, sergent_BUCK vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Quirk Out".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Quirk Out".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Quirk Out".

Klarinetthor › samedi 19 décembre 2015 - 14:44  message privé !

https://theblackpoolsentinel.wordpr.... Un grand chanteur qui s'en va et qui contribuait autant que le bassiste au cote unique extraterrestre du groupe.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › lundi 14 septembre 2015 - 20:44  message privé !
avatar

Anecdote à la con : Le titre 'How Much Is the Fish?' de Scooter est un emprunt aux paroles de 'Buffalo'

allobroge › dimanche 7 décembre 2014 - 14:56  message privé !

ah "Buffalo" le tube de la C86 qui vient d'être rééditée et remasterisée en version +++ avec 2 CDs bonus, une vrai mine d'or!

Note donnée au disque :       
dariev stands › mercredi 3 décembre 2014 - 11:45  message privé !
avatar

Il y a un exemplaire (vinyle car jamais sorti en cd, à l'inverse du Numb) de ce disque accroché à un mur d'un des premiers magasins de la rue principale à Siam Reap, Cambodge (la verrue qui a poussé à côté d'Angkor, oui), on peut le voir depuis le milieu de la route. Et ça, c'est malsain. Sinon skeud complètement marteau et ovni, chopé en Angleterre sans la pochette, qui donc est au Cambodge, y'a une logique en ce monde, mais ça fait quand même loin.

cyberghost › mercredi 26 novembre 2014 - 16:43  message privé !

Numb/Stump... Vrai que ça sonne pareil en plus, mais vu le contenu musical de l'un et l'autre, je pencherais plus pour une coïncidence...

Note donnée au disque :