Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMerzbow / Genesis P-Orridge › A perfect pain

Merzbow / Genesis P-Orridge › A perfect pain

cd • 5 titres

  • 1A perfect restraint
  • 2Flowering pain give space
  • 3Source are rare
  • 4Kreeme Horne
  • 5All beauty is our enemy

enregistrement

voix de Genesis P-Orridge enregistrée au Waxy Yellow Build Up Studio, 25 février 1998. // musique de Merzbow enregistrée au Bed Room, en août 1998

line up

Genesis P-orridge (voix), Masami Akita (bruits, effets, musique)

remarques

chronique

Styles
indus
Styles personnels
récitation / bruitisme

Voilà le genre de rencontre magique dont les fans d’indus n’osaient rêver : Genesis P.Orridge (ex Throbbing gristles, ex Psychic TV), inventeur de la musique industrielle et Masami Akita, alias Merzbow, pape du bruitisme. Grâce à Cold Spring, c’est désormais une réalité. C’est ainsi que le révérend P.Orridge déclame cinq spoken words d’une voix mi-ironique, mi-sulfureuse sur les plages sonores de son collègue nippon qui se tordent entre grincements, poussées d’aigus et torsions de fréquences. Ces dernières, répétitives et hypnotiques créent un effet de transe métallique oscillant entre le supportable et le terrifiant. Le parfait équilibre des éléments au mixage fait de ‘Perfect pain’ une petite perle d’indus qui n’est certes pas destinée à toutes les oreilles mais qui, au vu de certains travaux de Merzbow, reste néanmoins 'accessible' à ceux qui n’aiment pas forcément la musique bruitiste. A déconseiller néanmoins en cas de stress.

note       Publiée le mercredi 2 avril 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "A perfect pain".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "A perfect pain".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "A perfect pain".

juj › jeudi 18 octobre 2007 - 19:36  message privé !
bon, bah à l'écoute, mon lingam ne s'enflamme pas vraiment
juj › jeudi 18 octobre 2007 - 09:51  message privé !
c'est normal que l'artwork me rappelle avec insistance un Thee Majesty (enfin c'est ce qu'on m'avait dit) que je n'arrive pas à retrouver sur discogs, qu'on m'avait fait écouter il y a des années - et que j'avais bien aimé il me semble ?
Solvant › jeudi 18 octobre 2007 - 01:43  message privé !
"Il y a un truc en plus" ouais, de la beauté d' aluminium. C'est une bonne pénétration multifeuilles, pliée & repliée dans de la tôle. Une kundalini de métal enflée (pour faire suite aux comms extravagants). Je n'ai pas reçu de traumatisme ni eu de terreur...Tant mieux, ce n'était pas le but, juste des echos à la César. Nous sommes là dans une collab' bien nickel, sans grande surprise, mais d'un rare plaisir. Mission accomplie.
Note donnée au disque :       
Aiwass › jeudi 18 octobre 2007 - 00:43  message privé !
Ah bah merde, il m'a donné envie de le chopper ce con de Wotz... (faut dire que dès qu'on parle de Tetsuo je lève l'oreille)
kama › mercredi 17 octobre 2007 - 14:07  message privé !
Ne sachant que repondre, je vais m'abstenir! L'album apr contre c'est du gros merzbow. Au final ses collaborations sont aussi interressantes que ses albums "majeurs" car elles poussent merz dans u ne direction qu'il n'aurait peu ete pas exploré tout seul. Ce dixe la, c'est rien de plus qu'une grosse transe industrielle, ce que font Bow et TG depuis deja des années, mais la y'a un truc en plus. Sinon je suis completement de l'avis de Saï, j'ecoute Bow uniquement quand je suis tres ennervé ou stréssé. Ce sont des musiques tres plannantes et proche d'une certaine forme de meditation (evidemment on ne peut aps generaliser ca a tous les album du japonais)