Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFlourishing › The Sum of All Fossils

Flourishing › The Sum of All Fossils

cd • 8 titres • 43:57 min

  • 1A Thimble's Worth05:03
  • 2The Prospects of Rejection06:10
  • 3By Which We're Cemented04:59
  • 4In Vivid Monochrome06:00
  • 5Momentary Senses05:35
  • 6Fossil Record06:17
  • 7Summary04:07
  • 8As If Bathed in Excellence05:46

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Enregistré et mixé par Ryan Jones au 2 Berry St., Brooklyn, Etats-Unis, tout au long de l'année 2011. Masterisé par le 18 mai 2011 par Alan Douches, West West Side (New York).

line up

Eric Rizk (basse), Brian Corcoran (batterie), Garrett Bussanick (voix, guitare)

remarques

Sorti en CD. Édition vinyle par Australopithecus Records. Disponible également sur bandcamp.
Illustration par Randy Levine.

chronique

Styles
hardcore
metal extrême
Styles personnels
technomegamix

Qu'est-ce que je ferais sans cette encyclopédie borgesienne qu'est Internet... il suffit de bien l'utiliser et c'est le début de la fin, une bon dieu de spirale de Fibonacci de machins à écouter, à lire, à voir, pfff... c'est tellement bien que ça me gave ! Cela me donne tellement de joie que ça me fait râler... attention : si on se balade dans les bases de données, ou dans les listings de catalogue, on bondit d'un artiste à un autre, par exemple, vous le saviez sûrement mais Aeviterne, groupe de death qui fait pleurer les personnes qui ont peur de faire des cauchemars est une excroissance de ce groupe là, "Flourishing", tout un programme ! Donc si vous aimez le death technocculte, c'est à dire si vous aimez les accords étranges, les accalmies oniriques, si vous aimez les machins progs les plus glauques qui trainent sur ce site : ceci est pour vous. Je me demande bien ce que ça devait donner sur scène, mais on ne devait pas trop dansouiller là-dessus... Enfin, je me trompe sûrement, et de toute façon le groupe est mort et ressuscité donc dans "Aeviterne", avec le bassiste d'Artificial Brain dedans... la petite, toute petite différence avec la suite étant de drôles de petits interludes qui semblent sortir d'un album de Fugazi ou d'Helmet, ce qui donne forcément quelque chose d'un peu plus bigarré que ce que Garrett Bussanick et Eric Rizk vont produire plus tard ; mais ça en reste pas moins épais, peut-être un poil moins cohérent, un peu plus... branlant cet ensemble qu'Aeviterne, mais il se dégage une sensation d'étrangeté, et de beauté à la fois qui est assez bluffante. Enfin, voilà, le jeu des différences est terminé, toujours est-il que ce genre d'objet à tendance à m'intriguer, et donc m'intéresser, et je vais encore perdre quinze heures de ma vie à chercher des trucs qui me feront dépenser la moitié de mon compte en banque en conneries en plastique ! Faut bien s'occuper. En même temps.

note       Publiée le jeudi 24 novembre 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The Sum of All Fossils" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The Sum of All Fossils".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "The Sum of All Fossils".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The Sum of All Fossils".

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Je préfère Intersubjectivity, mais quel groupe <3 Heureusement que Aeviterne est arrivé, j'étais en deuil en vérité.

Note donnée au disque :