Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVViolet Stigmata › Décompositions et reliques

Violet Stigmata › Décompositions et reliques

cd | 15 titres

  • 1 Quelle est ma perversion ?
  • 2 Parasite
  • 3 Cut the flesh wires
  • 4 Brown Jenkin
  • 5 Rear view
  • 6 Sedibus ut saltem
  • 7 Sleeping people
  • 8 Animals on fire
  • 9 Récréation
  • 10 Venus in black
  • 11 Police state machine
  • 12 (I want to be) a little girl
  • 13 The sun shines black
  • 14 To forgive
  • 15 U-29

enregistrement

Violet house (mars 2002)

line up

Nicolas (chant, guitare, machines), Laurent (basse), Fred (guitare), Pierre (clavier), Céline (chant, art graphique)

chronique

Deathrock et batcave sont deux genres hélas trop peu représentés en France : Après une première période plutôt faste avec Corpus Delicti, Neva, Drama of the spheres et autres Tétines noires, les successeurs tardent à se bousculer au portillon. Les Violet Stigmata semblent pourtant bien décidés à relever le défi. Ce premier album sur Manic Depression Records (qui signe également In Memoria) n'en est en fait pas tout à fait un puisqu'il compile différents morceaux extraits de leurs cinq très bonnes précédentes démos, retravaillés pour l’occasion. Disons-le tout net, le résultat est tout à fait convaincant. L'album débute par une phrase en boucle, "L'accusé s'est rendu coupable d'adultère avec une brebis", obsédante, puis, dès le second titre, le groupe sort l'artillerie lourde et montre ce dont il est capable : tempos rapides, guitares aux sonorités deathrock (fleurant bon Christian death ou Mephisto Walz), rythmique plombée teintée d'electro, mélodies imparables… La voix quant à elle rappelle de loin Jacky Bitch plus que Rozz Williams, ce qui résume bien la sonorité générale du disque, un savant mélange de death rock avec une pointe d'electro et une bonne dose d'humour Batcave. Notons "Sedibus ut saltem" plus lent et symphonique avec grosses caisses et carillons lugubres, "Récréation" et son humour noir expérimental qui n'est pas sans rappeler certains aspects des Tétines noires et "Police state machine" dans une lignée plus electro à la Die Form. Au final, donc un album éclectique et sincère qui confirme tout le potentiel du groupe et ravira tous les amateurs de musique sombre pour qui le mot "gothique" n'est pas une insulte.

note       Publiée le mardi 27 août 2002

partagez 'Décompositions et reliques' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Décompositions et reliques"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Décompositions et reliques".

ajoutez une note sur : "Décompositions et reliques"

Note moyenne :        16 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Décompositions et reliques".

ajoutez un commentaire sur : "Décompositions et reliques"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Décompositions et reliques".

Richard › mardi 13 décembre 2016 - 13:05  message privé !

Ce premier album à l'époque avait fait l'effet d'une petite bombe . Il faut dire que la scène française "gothique" était quelque peu amorphe, et d'un coup Violet Stigmata arrive, et les espoirs qui vont avec. D'où peut-être la présentation du quintet comme de nouveaux Christian Death hexagonaux... Je l'aime vraiment bien ce disque pour son côté un peu foutraque et multidirectionnel (un peu long parfois) qui brasse avec intelligence les grandes familles des musiques sombres. Le groupe avec le temps épurera encore plus son propos et le rendra plus pertinent et digeste. Merci Nicolas.

Note donnée au disque :       
sebcircus › samedi 12 juin 2010 - 18:10  message privé !

J'aime bien la musique, par contre j'ai beaucoup de mal avec la voix masculine

Note donnée au disque :       
cyprine › mercredi 5 août 2009 - 01:33  message privé !

Aime bien les titres en français (pour la mise en scène)

Note donnée au disque :       
viviane › dimanche 24 juin 2007 - 16:12  message privé !
Orgasmique, sombre, excitant, palpitant, sans concessions, énergique, glauque, ce genre d'albums, y en pas des tonnes, enivrant, bref il m'aura beaucoup marqué cet album (enfin compil de démos)
Note donnée au disque :       
cimetiere › jeudi 28 septembre 2006 - 20:04  message privé !
A cet album!!! Le meilleur des violet je pense en tout cas je le préfère un tout petit peu aux suivants. trés bonne chroniques twil
Note donnée au disque :