Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSoulburn › Feeding on Angels

Soulburn › Feeding on Angels

cd • 9 titres • 41:16 min

  • 1Enter the Flames of Soulburn01:16
  • 2Hellish Entrapment07:36
  • 3Crypts of the Black04:02
  • 4Hymn of the Forsaken05:02
  • 5Feeding on Angels07:43
  • 6Storming Hordes05:26
  • 7Throne of Hatred03:32
  • 8Behold the Funeral Candle05:49
  • 9...the Flames of Soulburn00:50

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré et mixé fin décembre 1996 et janvier 1998 par Harry Wijering à Harrow Productions, Losser, Pays-Bas. Masterisé à DMS, Marl, Allemagne. Voix enregistrée "le vendredi 13 pendant la pleine lune".

line up

Bob Bagchus (batterie), Eric Daniels (guitare), Wannes Gubbels (voix, basse)

remarques

Sorti en CD, picture vinyle, cassette. Rééd. en 2009 par Century Media avec remasterisation et ajout d'un cd bonus de répétitions. Rééd. vinyle en 2014 par Soulseller Records.
Illustration par Axel Hermann.

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
asphyx soufré, 2 c. 2 fois par j.

Soulburn, vous là qui ne suivez pas au fond de la salle ! Oui là toi le sauvageon ! Au pied ! Soulburn est donc... Asphyx sous un autre nom. Cette entité est formée par Bagchus et Daniels peu de temps après le dernier Asphyx qui ressemblait à un album solo de Theo Loomans le premier hurleur du groupe. Soulburn semble être un Asphyx sauce Satan, du death metal avec des guitares tronçonneuses, une passion pour les rythmes bien binaires et violents mais les décélérations ne seront le plus souvent que mid-tempo, il y aura peu de grosse descente doom : par contre l'ambiance se veut à fond dans le soufre et les co-cornes qui poussent ! Pour cela ils embaucheront un gars avec un timbre proche de celui de van Drunen, Wannes Gubbels, beugleur de Pentacle, groupe de death lui aussi néerlandais versant bien dans l'occulte. Il s'occupera des paroles, et donc c'est "right next door to hell" que vous allez vous retrouver les zenfants ! Pfiou. Bon Dieu, que les introductions de chaque album d'Asphyx sont tortueuses ! Comme la vie de ce groupe, cet album veut montrer le mal et les flammes des passions destructrices, credo des paroles de tout bon groupe de death metal. Et moi ? Ben j'ai eu une accroche un peu poussive à cet album, enfin, j'ai essayé mais... il y a comme un manque de patate ou de créativité... c'est vraiment bizarre, comment on arrive à différencier des sons aussi similaires ? Car finalement, Soulburn ça ressemble beaucoup à du Asphyx, la répétition des thèmes, des mélodies entêtantes, des gros breaks pour pulvériser le pit... est-ce la voix de Gubbels ? Ou est-ce juste dû à ma propre rumination de moyennement vieux bonhomme qui a écouté des heures et des heures de death ou de thrash ? Je sais pas, et ça parait toujours couillon rétrospectivement de dire "mouais The Rack c'est cool. Mmm, God Cries bof, "z'auraient dû mieux faire, 10/20". Non, sans déconner, l'album saura ravir les gars pas difficiles qui aiment headbanguer facilement, sans artifices ni maquillages, les autres qui se fadent les discographies de groupes de death pourront se dire "c'était mieux avant" -...mais attendez, quoi ? Ils en ont eu marre de s'appeler Soulburn ? Ils redeviennent Asphyx ensuite ? Quoi ? Vous voulez ma mort ?

note       Publiée le mardi 28 janvier 2020

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Feeding on Angels".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Feeding on Angels".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Feeding on Angels".