Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAcid Bats › Cosmogonía

Acid Bats › Cosmogonía

cd • 13 titres

  • 1Espíritu
  • 2Tormento
  • 3Miedos
  • 4Manicomio Tv
  • 5Criaturas
  • 6Cíclope
  • 7Mandra
  • 8Cosmogonía
  • 9Inquisizione
  • 10La sangre
  • 11Almas
  • 12Bienvenida a la muerte
  • 13Perdición

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Edy Veneno (chant, guitare, programmation), Johnny Witch (guitare), Gonzo Esquizoide (basse), MIshi Cat (clavier, choeurs)

Musiciens additionnels : Prix Luciole (chant féminin, choeurs), Gina Lauren Montero (choeurs), Bardo Pedroza (guitare additionnelle)

remarques

Les pistes 13 à 23 sont en réalités des silences de dix secondes.
https://acid-bats.bandcamp.com/

chronique

‘Acid bats ? I only smoke weed’; on se détend, les canailloux, faut pas voir le mal partout. J’ignore si c’est dû aux sonorités de la langue mais toujours est-il que, Mexicains ou Espagnols, les groupes deathrock du cru ont une manière spéciale d’interpréter le style avec une approche très batcave. Voilà qui se traduit par l’emploi d’une boîte, souvent assez simple dans sa programmation, l’usage de clavier ou de samples pour balancer de l’ambiance, sans oublier les guitares propres au genre et les textes tournant autour du macabre sans en négliger l’humour. Originaires du Mexique justement, les Acid Bats font partie des représentants de cette filière. Un unique album mais une réputation culte dans les milieux concernés. Musicalement, le combo affectionne une production volontiers dépouillée, légèrement caverneuse, avec chant très en avant. Il apporte son originalité par la présence de chants féminins et quelques changements dans les morceaux. Les musiciens apprécient souvent de lancer une mini intro avant de modifier le beat et lancer la chanson, cela arrive carrément en fin de titre. La véritable surprise se trouve dans le morceau, ‘Bienvenuda a la muerte’, sorte de valse lente, plus légère dans les sons, y compris le timbre féminin, pas vraiment à l’aise dans ce registre éthéré qui sonne parfois un brin maladroit; on pardonne car l’atmosphère et la mélodie demeurent séduisantes. Et il faut laisser ça aux Acid Bats, ils savent poser le climat, avec des mélodies simples et efficaces et un chanteur modulant sa voix de manière décadente comme un patron de cabaret macabre, sans oublier les samples et petites sonorités au clavier. A noter un morceau bonus planqué en fin d’album après une série de plages silencieuses de dix secondes. ‘Cosmogonia’ se savoure aussi au fur et à mesure des écoutes; face aux ténors du style que sont Los Carniceros del Norte ou Gorgonas, leur disque peut sonner moins intéressant la première fois, or les senteurs de guano dégagent vraiment quelque chose de séduisant car l’impression se dissipe vite après la seconde écoute.
Disque rythmé, bien écrit, truffé d’humour noir et aux ambiances de caveau version carton pâte telles qu’on les apprécie.

note       Publiée le mercredi 28 août 2019

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Cosmogonía".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Cosmogonía".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Cosmogonía".

DesignToKill › mercredi 4 septembre 2019 - 11:38  message privé !

J'ai pas écouté celui ci mais leur démo est bien cool déjà !

Aplecraf › mercredi 28 août 2019 - 13:08  message privé !

Je ne connaissais que l'album précédent pour le moment. Une bonne raison de se mettre sur celui-ci.