Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSugar B. › I & i produkt

Sugar B. › I & i produkt

9 titres - 44:28 min

  • 1/ Landrover (4:17)
  • 2/ Organic Swound (9:06)
  • 3/ Love Gladiator Take Care (3:38)
  • 4/ Sugars Authentic Dubdisco (4:27)
  • 5/ Nightmare on Dubstreet 43 (5:17)
  • 6/ Little Irie (2:52)
  • 7/ Princess Lea (6:53)
  • 8/ Pink & Brown / Africa Amsterdam (3:54)
  • 9/ True Love (4:04)

enregistrement

SwoundPark Villa, Vienne, Autriche, 2000

line up

Martin Forster (programmation, chant)

remarques

chronique

Styles
trip hop
electro
Styles personnels
dub

L'école électronique viennoise a tiré vers elle toute une partie de la scène techouse qui tentait déjà de produire une musique instrumentale entre ambient et lounge. Parmi ceux-ci, les plus célèbres sont sans conteste le duo Kruder & Dorfmeister. Mais dans le cas qui nous occupe (pour rappel, celui des musiques sombres et/ou expérimentales), il me semble utile de s'attarder sur ce qui, pour l'heure, est le seul et unique album de Martin Forster, ancien acolyte de Kruder dans Moreaus, rebaptisé pour l'occasion Sugar B. Si quelques voix font leur apparition sur ce disque atypique, elles le font dans un cadre ouvertement dub, avec un flow reggae noyé dans une chambre d'écho abyssale. C'est qu'avec ce légitimement appelé "I & I Produkt", Sugar B. a réussi à créer un dub électronique organique et réactualisé, redéfinissant les contours du genre. Il est nécessaire, à ce propos, de rappeler combien Massive Attack s'est nourri de cette esthétique pour créer ses atmosphères si lugubres qui font encore les beaux jours de ceux qui écoutent "Protection" ou "Mezzanine". Les ambiances sont très travaillées et arrivent à concilier les possibilités de la technique actuelle aux sonorités dépassées qui font tout le charme du genre. La musique se déroule, se déforme, se contorsionne, multiplie les effets et va piocher ses sons aussi bien dans les loops générés par l'ordinateur que dans des samples repiqués à des classiques proprement méconnaissables. Les basses, elles, sont rondes, profondes et sursaturées, contribuant grandement à rendre le périple entrepris plus hallucinant et angoissant que réellement reposant ("Little Irie" ferait même penser aux titres les plus malsains de l'Aphex Twin de "Come to Daddy", c'est dire...). En un mot comme en cent, "I & I Produkt" est le meilleur et le plus authentique album de dub moderne.

note       Publiée le dimanche 11 août 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "I & i produkt".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "I & i produkt".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "I & i produkt".