Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGogol Premier › Chansons dangereuses

Gogol Premier › Chansons dangereuses

cd • 13 titres

  • 1TV horreur show
  • 2C'est vraiment très fou la disco
  • 3Cent millions d'amis
  • 4La danse des cloportes
  • 5Staracadémoche
  • 6Je suis zen
  • 7Ma vie est triste à mourir
  • 8La vie est une escroquerie
  • 9Xambiance
  • 10No religion war
  • 11Punk rock
  • 12La bombe
  • 13J'encule

remarques

chronique

Styles
punk
rock

Ouais, scellé et soldé, donc ça me va…J’aurais tellement envie de me pendre après m’être tranché les veines à l’écoute du dernier opus du ‘Maître’ (*tousse*), ‘Medium’, que j’avais envie de m’enfiler cette compilation pour essayer de me convaincre que Gogol, ça a pu être autre chose, oublier la déception de ses concerts en 2004…A priori, réenregistrer certains titres, pourquoi pas, d’autant que certains étaient faibles et méritaient volontiers un bon lifting, ‘La danse des cloportes’ nettement plus crédible dans une version plus punchy que l’original par exemple. Le souci est qu’on doit se taper une énième version de ‘C’est vraiment très fou la disco’, toujours aussi nul même dans cet habillage playa pop, ‘J’encule’ (très bonne interprétation musclée mais bon on connaît par coeur). Heureusement il y a ‘La bombe’ qu’il n’était nullement nécessaire de reprendre mais qui l’est malgré tout, je le confesse, efficacement; des inédits présents sur ‘Les Années Kaos’ que je n’avais pas écouté ? Voilà qui tombe à pic: ‘No religion war’, du bon Gogol bien punk, ‘Punk rock’ qui tient la route également tout comme ‘Xambiance’. Plus difficile à se farcir, le ridicule ‘Je suis zen’, son feeling pop ‘ironique’ et ses paroles grotesques, ‘TV horreur show’ très moche et les franchouillardises pénibles que sont ‘Staracadémoche’ et dans une certaine mesure ‘Cent millions d’amis’ qui passe mieux malgré tout. ‘Chansons dangereuses’ ? Gonflé ou complètement bouché du réel. Le souci avec Gogol est que son concept audacieux s’est vite heurté aux limites de son géniteur; l’aspect rapidement bas du front et peu subtil alors que l’intention l’était font que je n’ai jamais réussi à adhérer à 100 % aux disques. Dommage que Jacques Dezandre se complaise dans son humour relou qu’il doit bien être le seul à trouver subversif parce qu’il est également capable de nous pondre des pièces jouissives…Cette compilation traduit une fois encore (de trop ?) cette dualité mi-figue mi-raisin; d’un côté des brulots punk sans concession, de l’autre des merdes second degré qui sonnent surtout comme du premier, d'autant que cette compilation avait pour mission d'incarner le retour en grâce du boss qui l’a magnifiquement foiré…Rien de dangereux là-dedans mais ça secoue quand même pas mal et puis, il y a la vidéo de ‘J’encule’ en bonus…3,5/6

note       Publiée le lundi 24 décembre 2018

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Chansons dangereuses".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Chansons dangereuses".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Chansons dangereuses".