Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSeraphin Twin › The Chapter of Spoils

Seraphin Twin › The Chapter of Spoils

k7 • 4 titres

  • 1Salvation
  • 2Upon the threshold
  • 3Infidel
  • 4Atonement

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Gordon Young (guitare, basse, clavier), Tim Riley (chant, guitare, programmation)

remarques

Le label bootleg MADE FOR FANS NOT FOR MONEY en a réalisé une copie LP à partir de la K7, plus facile à dénicher.

chronique

Tout m’est revenu lorsqu’un ami Face de Bouc m’a inscrit à un groupe intitulé ‘The Cult of Seraphin Twin’…Seraphin Twin (voilà un blaze qui claque !)…Oui, oui, c’était bien cela, Londres 1996, le festival Sacrosanct, aux côtés de Garden of Delight, The Horatii, Judith, Rosetta Stone, Still Patient ?, Vendemmian, pour ne citer que les meilleurs…Dans les rangs desquels je n’incluais pas Seraphin Twin, une mauvaise copie peu motivée de Fields of the Nephilim à mon sens. D’ailleurs vouer un culte à une formation n’ayant produit que deux cassettes, l’une étant une démo deux titres, voilà qui parait un peu étrange…Toujours est-il que tel une madeleine de Proust, les souvenirs me sont revenus…le voyage depuis Dublin où je vivais pratiquement sans un sou, 48 heures sans sommeil nourri d’une glace et d’une quantité phénoménale de bières, une nuit dehors sans mon perfecto resté à la maison, des groupes de ouf…Bref, un souvenir extraordinaire qui m’a donné envie de redonner une chance à ce duo. Bon, je ne change pas fondamentalement d’opinion à leur égard, ça reste une copie des Nefs’ en plus planant, avec des vocaux légèrement moins aboyés mais il est vrai qu’autant j’avais trouvé ça mollasson sur scène, autant sur disque, c’est agréable. Le thème de guitare hypnotique de ‘Salvation’ (leur meilleure composition), la cavalcade effrénée de ‘Infidel’, le rock gothique post-Fields of the Nephilim de ‘Upon the threshold’, ça passe même s’il n’y a franchement pas de quoi sauter au plafond (c’est fou la dévotion de certains goths pour les projets les plus banals de la scène, notamment Merry Thoughts, et pourtant je n’ai jamais élevé l’originalité au rang de valeur suprême). L’avantage, c’est que quatre morceaux, c’est juste la bonne dose pour savourer (déguster serait trop fort) sans s’ennuyer. Je suis heureux d’avoir dépassé le cadre de la mauvaise première impression, les amateurs de gothic rock ultra traditionnel goûteront…Mais pour le culte, faut pas déconner, je me suis désinscrit du groupe assez rapidement.

note       Publiée le vendredi 13 octobre 2017

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Chapter of Spoils".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Chapter of Spoils".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Chapter of Spoils".