Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMemoriam › For the Fallen

Memoriam › For the Fallen

cd | 8 titres | 43:36 min

  • 1 Memoriam [02:50]
  • 2 War Rages On [04:09]
  • 3 Reduced to Zero [06:37]
  • 4 Corrupted System [06:38]
  • 5 Flatline [07:35]
  • 6 Surrounded (By Death) [03:10]
  • 7 Resistance [03:52]
  • 8 Last Words [08:45]

enregistrement

Enregistré et masterisé par Ajeet Gill. Mixé par AJeet Gill et Scott Faifax au Hellfire Studio.

line up

Frank Healy (basse), Andy Whale (batterie), Karl Willetts (voix), Scott Fairfax (guitare)

Musiciens additionnels : Lynda "Tam" Hughes (voix [8])

remarques

Sorti en cd, vinyle, cassette, fichiers numériques.
Illustration par Dan Seagrave.

chronique

Dans la série « que sont-ils devenus ? » nous allons aujourd'hui aborder la suite de la fin de Bolt Thrower. Accompagnés du bassiste de Benediction, le chanteur historique du groupe et son premier batteur se sont réunis pour, à l’origine, célébrer la mémoire de Martin Kearns dont la mort semble avoir entériné la fin de la longue et riche carrière du groupe de death birminghamien, dont l’aura traine encore dans plein de manières de faire du métal extrême aujourd’hui. Andy Whale est ainsi aux baguettes, le même qu’on a pu écouter sur la première partie de carrière de BT jusqu’à « ...For Victory », et on retrouvera la voix sèche et hargneuse de Karl Willetts. Ne vous attendez donc pas à grand chose d’autre que quelque chose qui ressemble un peu à du Bolt Thrower... on pourrait noter un goût pour la lenteur, un goût aussi pour le punk hardcore le plus brutal (« Corrupted System »), et ça non plus ça ne va pas trop surprendre grand monde... je scotcherai aussi un peu trop sur le goût du guitariste pour les harmoniques artificielles... Enfin, par sa nature même, Memoriam est un hommage à un groupe, une période, un style particulier, comme le fait à sa manière Gruesome de l’autre côté de l’Atlantique, en rapport au Death de Schuldiner première période ; on retrouvera par contre peu l’effet « bombardier au-dessus de Coventry », à part sur certains refrains, certaines parties qui vont provoquer chez moi quand même le sentiment que ce groupe aurait pu avancer d’un cran dans la brutalité et l’envie de re-mimer encore mieux la guerre et tous ceux qui sont mort pour ça, volontairement ou non... Par contre côté désespoir et crudité du propos, on reste toujours bien dans les clous et on pourra aussi être content de ressentir la puissance mélodique de certaines chansons à trier dans la catégorie « pathétique » du catalogue de Bolt Thrower, notamment la conclusion du disque, sorte d'épitaphe qui résonne évidemment puissament après la mort brutale de Kearns. En somme, le disque saura faire pousser la larmichette à ceux qui n’ont jamais vu Bolt Thrower en concert (qui, moi?), mais ne poussera évidemment pas à monter un culte... ce ne sont jamais les apôtres ou les gens qui prononcent l’oraison funèbre qui génère la passion des masses... n’empêche, écouter parler les disciples, les frères, pour montrer ce que c'était et ce que ce n’est pas, est une intention à mes yeux très louable et Memoriam reste donc une bonne porte d'entrée dans le monde brutal et carmin de Bolt Thrower.

note       Publiée le mercredi 23 août 2017

partagez 'For the Fallen' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "For the Fallen"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "For the Fallen".

ajoutez une note sur : "For the Fallen"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "For the Fallen".

ajoutez un commentaire sur : "For the Fallen"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "For the Fallen".