Vous êtes ici › Les groupes / artistesSShadowhouse › Hand in hand

Shadowhouse › Hand in hand

cd • 10 titres

  • 1Start again
  • 2Oldest crime
  • 3Lonely psalm
  • 4Toys
  • 5Haunted
  • 6A darkness
  • 7Sea of cruelty
  • 8Stay away
  • 9We don't belong
  • 10Warning

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Red Lantern Studios, Portland, Oregon, USA

line up

Shane McCauley (chant, guitare), Ashley Giger (synthé), Samantha Gladu (basse), Josh Hataway (batterie)

remarques

chronique

‘Play loud, dance slow’, peut-on lire sur les t-shirts du groupe Shadowhouse… J’aime assez, même si il serait erroné d’en déduire que leur musique est lente et molle. Elle est plutôt intense, sans que le groupe ne recherche la cavalcade effrénée ; il n’en nul besoin, sa rythmique est pêchue et énergique à souhait, ses guitares n’ont su se purger entièrement d’une certaine force héritée du punk et cela s’entend, se ressent, dans la froideur grinçante de leurs cordes. Un peu de synthé glacé pour renforcer les atmosphères et le tour est joué. Shadowhouse sonne comme un groupe intègre qui n’a nul besoin d’esbroufe, un peu à l’image de la voix de Shane McCauley, grave, assurée, très légèrement plaintive, héritière de Play Dead et des Chameleons, en plus retenu, plus triste. ‘Hand in hand’ est le type de disque qui s’impose l’air de rien, qui n’était pas là une seconde auparavant et qui soudain squatte la chaîne hi-fi. Le truc qu’on écoute en hochant la tête, l’air content de soi, mais bon, des trucs du genre, il en sort un paquet par les temps qui courent…Oui, mais ces ambiances…C’est là que réside le petit plus. Tout en conservant une production spontanée, le groupe travaille ses mélodies et le halo qui s’en dégage et c’est ce halo qui s’insinue sournoisement dans l’esprit de l’auditeur, l’en imprègne, à tel point que les chansons de ce disque se révèlent assez vite indispensables. Jamais dans la retenue mais jamais à 100% dans le lâcher prise, les Américains tissent une forme de post punk goth hanté qui pourrait bien au final avoir été enregistrée dans une demeure hantée mais pas dans la cave, dans le hall.

note       Publiée le jeudi 10 décembre 2015

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Hand in hand".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hand in hand".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hand in hand".

Richard › vendredi 11 décembre 2015 - 05:52 Envoyez un message privé àRichard

Les ambiances de ce groupe de Portland ne sont peut-être pas des plus novatrices, mais elles se dégustent quand même sur le moment avec un certain plaisir. Vite écouté et sûrement vite...oublié.

Note donnée au disque :