Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesADamon Albarn & Michael Nyman › Ravenous

Damon Albarn & Michael Nyman › Ravenous

cd | 22 titres | 75:36 min

  • 1 Hail Columbia
  • 2 Boyd's Journey
  • 3 Welcome To Fort Spencer
  • 4 Noises Off
  • 5 Stranger At The Window
  • 6 Colquhoun's Story
  • 7 Weendigo Myth
  • 8 Trek To The Cave
  • 9 "He Was Licking Me"
  • 10 The Cave
  • 11 "Run"
  • 12 "Let's Go Kill That Bastard"
  • 13 "The Pit"
  • 14 Cannibal Fantasy
  • 15 A Game Of Two Shoulders
  • 16 Checkmate
  • 17 Martha And The Horses
  • 18 Ives Torments Boyd And Kills Knox
  • 19 Saveoursoulissa
  • 20 Boyd's Beauty Pt.A
  • 21 Screech Jam
  • 22 The Pit

line up

Damon Albarn, Michael Nyman

Musiciens additionnels : Ben Paley (violon), Tab Hunter (guitare, guimbarde), Matt Goorney (banjo), Bing Lyle (accordéon), Gail Turcotte, London Voices (chœurs), William Orbit (remix), Damian Legassick (claviers)

remarques

chroniqué à partir de la version anglaise

chronique

Voici l'une des B.O. les plus atypiques qui soient, composée pour l'une des séries B les plus atypiques qui soient, Ravenous (Vorace en version française) western horrifique mêlant cannibalisme et intrigue à la Apocalypse Now sur fond de conflit américano-mexicain au milieu du dix-neuvième siècle. Un film dont je ne retiens qu'un souvenir flou, entremêlant la tronche atypique de Robert Carlyle (évidemment), la reconstitution un peu carton-pâte et un humour pas vraiment drôle, mais dont j'ai écouté la bande originale à de nombreuses reprises, collant parfaitement à l'ambiance décalée et un tantinet malsaine de ce curieux Ravenous. Mieux : étant certainement bien plus riche que le film lui-même. Michael Nyman (chroniqué ici dans l'indifférence quasi-générale par Progmonster et Trimalcion) et Damon Albarn, c'est ce qu'on appelle une rencontre inattendue. Et ils fusionnent à la perfection leurs styles radicalement différents, bricolant des petites boucles entêtantes, prenant peu à peu de l'ampleur jusqu'au trip, comme ce "Colquhoun's Story" hypnotique à souhait. Préparez-vous à danser comme des cow-boys ivres avant d'être pris de suées mystiques surgissant sans prévenir, et préparez-vous à vous immerger totalement dans la musique hybride de Nyman et Albarn, car voici une superbe B.O. éclatée, entre reconstitution de musique traditionnelle d'époque (musique folklorique Ouest d'avant la Guerre de Sécession), compositions plus classiques de film d'épouvante ou d'aventure avec des sections de cordes n'ayant rien à envier aux plus beaux thèmes de Shore pour Le Seigneur des Anneaux, et thèmes occultes imparables ("The Cave", "Let's Go Kill that Bastard" ou ce "Ives Torments Boyd and Kills Knox" glauque comme l'instru d'un Tricky qui aurait été dépêché pour composer la musique du Nom de la Rose)... Les remixes de William Orbit à la fin parachevant le tout en donnant une teinte plus electro sans perdre une once d'inconfort (voire en l'accentuant, cf. "Screech Jam") et terminant en beauté avec le vénéneux "The Pit". Assez indescriptible. Mais particulièrement obsédant. En un mot : gutsien.

note       Publiée le mercredi 3 juin 2015

Dans le même esprit, Raven vous recommande...

partagez 'Ravenous' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Ravenous"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Ravenous".

ajoutez une note sur : "Ravenous"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ravenous".

ajoutez un commentaire sur : "Ravenous"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ravenous".

merci pour le fusil... › mercredi 3 juin 2015 - 23:58  message privé !

Oui.

Note donnée au disque :       
SEN › mercredi 3 juin 2015 - 14:53  message privé !

J'ai acheté la B.O. sans même avoir vu le film ! J'suis pas fan de Damon Albarn, mais cette B.O. se démarque remarquablement et colle parfaitement au film (à voir en passant) !

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mercredi 3 juin 2015 - 13:29  message privé !

Film vu à reculons qui s'est avéré être une bonne surprise, transformée en très bonne grâce à cette BO (achetée avant même que le générique ne soit termine). La scène d'affrontement finale accompagnée par un Saveoursoulissa halluciné est le parfait exemple d'une scène boostée par la musique qui l'accompagne. Les "remix" sont assez inintéressants par contre, je pense que l'édition américaine est à privilégier (il faudra que je fasse l'échange un jour d'ailleurs). Une excellente BO en tout cas.

Note donnée au disque :       
Dead26 › mercredi 3 juin 2015 - 12:53  message privé !

Ça fait du bien de le voir chroniqué ce cd. Excellent film bien barré pour une bande originale des plus.... Originales ! Ambiance redneck, sable & cannibale. Une véritable bouffée d'oxygène dans le monde de la musique de film.

Note donnée au disque :