Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHapax › Stream of consciousness

Hapax › Stream of consciousness

cd • 11 titres

  • 1Untitled heart
  • 2To the other side
  • 3When the marble falls
  • 4Spleen
  • 5Exit
  • 6Time
  • 7As empty shells
  • 8Like sand
  • 9A tank for Alex
  • 10Giordano Bruno
  • 11Listen

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Italy Sound Lab Studios, Italie

line up

Michele Mozillo (chant, basse, synthés), Diego Cardone (guitare, synthé, programmation)

remarques

chronique

Pourquoi je n’arrive pas à m’enthousiasmer plus franchement pour ce premier opus des Italiens de Hapax ? Les ingrédients le composant semblent pourtant de premier choix. Voyons, nous avons un chanteur plutôt bon dans son registre avec son timbre grave, bien adapté au style gothic rock, des nappes de clavier du plus bel effet conférant aux chansons une profondeur quasi spatiale, des guitares fraîches et cristallines développant des harmonies prenantes…Qu’est-ce qui cloche alors ? La programmation pour commencer, détail que le groupe ne serait pas le premier à négliger, trop binaire et uniforme en matière de sonorités, manquant de punch, ce qui nous amène à la seconde faiblesse, plus grave à mes yeux: la production. Trop lisse, elle se base sur un mixage aseptisé dans lequel chaque élément occupe une place similaire (correctement choisie pourtant) sur chaque morceau, gommant ainsi le relief et les aspérités de chacun d’entre eux. La formule fonctionne au début avec les séduisants ‘Untitled heart’, ‘To the other side’ ou encore ‘The marble falls’ conciliant audacieusement l’aspect new wave planant du Clan of Xymox des débuts avec des bases gothic rock. Un sentiment de monotonie se met pourtant en place peu à peu, non pas que les titres soient mauvais, non, simplement on les écoute d’une oreille aisément distraite, on ne s’y investit plus émotionnellement, leurs contours se ressemblent trop (c’est d’autant plus regrettable que les lignes de clavier sont vraiment bonnes), les tempi itou. Il faut attendre 'Giordano Bruno ' et le pourtant lent 'Listen' pour rompre ce sentiment. Ce qui me ronge, c’est que je suis persuadé que l’écoute de ces mêmes compositions réparties sur deux EPs auraient évité cette impression. Attention, ce disque reste très honnête et des morceaux tels que ‘Untitled heart’ ou ‘Like sand’ dégagent un vrai potentiel tubesque, mais on sent qu’il cache davantage et je ne parviens pas à le ressentir pleinement. Je ne serais pas étonné que ces promesses se révèlent pleinement sur scène. Va pour le 4 mais j’aurais sincèrement souhaité avoir envie de mieux noter…

note       Publiée le jeudi 12 février 2015

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Stream of consciousness".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Stream of consciousness".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Stream of consciousness".

Richard › vendredi 1 juin 2018 - 18:52  message privé !

Mais que diable a fait l'Italie pour proposer à ce point tant de groupes de qualité ?

Note donnée au disque :