Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAArts of Erebus › Negative white

Arts of Erebus › Negative white

  • 2003 • Sonorium Sonorium CD002 • 1 CD

cd • 10 titres

  • 1End of innocence
  • 2Watching demons
  • 3Black diamonds
  • 4Art of Erebus
  • 5Book of blood
  • 6Heroes in the dark
  • 7Gothic girl
  • 8Flay away
  • 9Children of the night
  • 10Isolation

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Magra Studio, Stiring-Wendel, France

line up

Damien (chant, clavier additionnel), Regis (guitare), Ghis (basse), Michel (guitare, clavier, programmation)

Musiciens additionnels : Destasia (choeurs féminins additionnels)

remarques

L'album compte encore une onzième piste instrumentale non créditée

chronique

Arts of Erebus ne font pas partie de ces groupes qui rentrent d'emblée dans le vif du sujet, non, ils aiment prendre leur temps, tisser des ambiances, lancer des amorces, à coup de nappes sombres, de frétillements électroniques sur lesquels le rythme va progressivement se greffer. A tel point que l'on pourrait parfois s'y méprendre...Quoi ? De l'électro ?!? Rassurez-vous, juste pour la base, les guitares ne sont jamais bien loin, nos Français jouent bien du rock gothique, un peu dans la veine de The House of Usher, eux aussi volontiers adeptes des titres suffisamment longs pour permettre une immersion progressive mais complète. Peut-être ce parti-pris déplaira-t-il aux plus pressés mais à une époque où tout va vite (même les Morts...Blague gothico-intello minable), se donner la peine de se plonger lentement dans l'obscurité des morceaux est un luxe délectable, surtout que le jeu en vaut la chandelle; les chansons sont construites avec soin avec des textures riches mais jamais trop chargée, la programmation est travaillée, le chant grave sans être caricatural. La production se révèle subtile accordant l'espace nécessaire à chaque élément quand le bon moment est venu. On compte de véritables réussites, à commencer par l'enchaînement entre l'instrumental d'introduction, 'End of innocence', et 'Watching demons'. Je conseille également volontiers 'Book of blood' dont la mélodie et le climat dégagent une tension émouvante. Ajoutons que le combo s'en sort bien sur des schémas gothic rock plus énergiques et plus directs tels que 'Heroes in the dark' ou 'Children of the night' même s'il y laisse un brin d'identité. Il s'agit en plus du premier opus des Français, c'est du bel ouvrage assurément. 4,5/6

note       Publiée le lundi 23 septembre 2013

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Negative white".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Negative white".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Negative white".