Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSuruaika › Nekropoli

Suruaika › Nekropoli

cd • 12 titres

  • 1Jotain Kylmää
  • 2Uudet Kauhut
  • 3Syysmorsian
  • 4Kun Kaikki Nukkuvat
  • 5Joku Valvoo Meitä
  • 6Hampaat
  • 7Uskottomuudesta
  • 8Meidän Täytyy Kuolla
  • 9Viisi Tuntia
  • 10Toinen Puoli
  • 11Kummitusjuna
  • 12Lunta Elokuussa

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Matthew (chant), Henkka (guitare), Pexte (batterie), Antti (basse), Toni (claviers)

Musiciens additionnels : Ykä Knuuttila (batterie additionnelle), Veli-Pekka Saikonen (basse additionnelle)

remarques

chronique

Suruaika, 'deuil', en finnois, un sacré groupe dont j'avais envie de parler depuis longtemps. J'aime la photo présente dans ce le cd car elle en dit beaucoup sur la musique: cinq personnes avec de gauche à droite, le punk, le rockab' obscur, les deux goths ténébreux et le classieux sobre cold wave. Voilà le secret de leurs compositions, cette dextérité à croiser des guitares incisives, des rythmiques guerrière et un orgue glacé pour des mélodies interlopes et bougrement addictives. Le titre de l'album est bien choisi car je trouve qu'effectivement l'obscurité dégagée par ce disque a quelque chose de profondément urbain, pas dans sa version souterraine et moite comme l'affectionnent certains artistes, plutôt comme une virée le long de boulevards vides sous la lumière des éclairs publiques (il s'en passe des trucs dans ma tête quand j'écoute un disque, hein ?). La musique de Suruaika ne se terre pas dans les bas-fonds, elle avance en conquérante, sulfureuse et terriblement séduisante. Nous avons affaire à de bons musiciens, c'est certains, ce qui leur permet de tisser chaque structure comme des orfèvres. Ils aiment en effet jouer sur les nerfs, sans excès, juste pour installer un brin de tension, d'agacement, afin d'offrir aux passages éclatés plus de puissance encore. Cet album regorge de tubes: 'Jotain kylmää' pour débuter, avec un refrain que j'apprécie beaucoup et qui s'enrichit davantage à chaque passage; le redoutable 'Syysmorsian', joyau de post punk goth avec un clavier d'outre-tombe, 'Kun kaikki nukkuvat' et ses flirts deathrock (belle basse ronflante), 'Hampaat' et ses relents de punk 77 passés au filtre obscur ou encore 'Uskottomuudesta' plus ouvertement gothic rock. La musique est très bonne donc, de même que la production; il en va de même pour le chant, grave, sans sonner caverneux, puissant, capable de moduler ses intonations selon les ambiances de chaque chanson. 'Nekropoli' est une vraie bombe, le genre de disque que je ne me lasse jamais d'écouter et plusieurs fois de suite généralement. Pas à tergiverser, la Finlande, niveau goth, c'est un riche vivier, je ne le répéterai jamais assez.

note       Publiée le samedi 29 juin 2013

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Nekropoli" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Nekropoli".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Nekropoli".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Nekropoli".