Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIImminent › Cask Strength

Imminent › Cask Strength

cd | 12 titres

  • 1 Séracs [4:44]
  • 2 Gari [4:08]
  • 3 Bock [4:42]
  • 4 Garn [5:29]
  • 5 Lorsc [5:27]
  • 6 Teskede [6:05]
  • 7 Ila [8:44]
  • 8 Cling [2:33]
  • 9 Rubbs [6:11]
  • 10 Droak [7:35]
  • 11 Ebat [6:23]
  • 12 Thal [2:09]

line up

Olivier Moreau

Musiciens additionnels : Philipp Münch (voix sur 'Seracs')

remarques

Existe en box-set limitée en bois et gravée ; il y a aussi un verre à whisky Imminent (mais c'est un tumbler, quel scandale)

chronique

Styles
electro
electronica
power noise
indus
Styles personnels
cask strength

Nom : Imminent. Âge : neuf ans. Distillerie : Ant-Zen. L'OEIL : bel emballage, box-set boisée avec gravure au laser, élégante et originale. Un peu chiche pour la version standard. LE NEZ : parfums electronica persévérants mais dans des touches beaucoup plus subtiles, méticuleuses. Goût fumé sensible sur 'Lorsc', belle réminiscence western faisant un clin d'oeil évident à The Incredible Three et Dead Hollywood Stars. Parfois très chargé et même avec un peu d'eau il est difficile de séparer l'indus rythmique de l'electro expérimentale tant les deux sont en symbiose. LA LANGUE : sensation parfois très forte voire douloureuse. Ceux qui s'étaient habitués à la causticité de 'Tentack' ou 'Lost highway' en seront pour leurs frais, surtout sur 'Ila' qui devrait brûler les langues les plus tenaces. Attention aux déchirures du palais. Assauts pneumatiques douloureux à prévoir aussi avec 'Gari' et 'Bock' tous deux très chargés. Encore une fois un peu d'eau permettra de préserver sa bouche dans un état correct ; sans cela c'est l'anesthésie assurée. LE GOÛT : une merveille. Le mélange des éléments très forts et racés permet offre une expérience unique, presque coupable entre douleur et extase ; entre fascination et contrition. Même à très haut volume l'alcool est plus subtil qu'il n'y paraît et nous transporte dans un voyage intérieur intense mais salvateur. Une impression de baptême par le feu qui demande une concentration maximale. LA FINALE : un arrière-goût complexe, dur à définir tans les éléments se mélangent à nouveau dans la mémoire et sur les papilles. Une seule solution pour clarifier ce mystère : s'en resservir – avec modération. LA NOTE : 5,5/6

note       Publiée le jeudi 7 juin 2012

partagez 'Cask Strength' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Cask Strength"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Cask Strength".

ajoutez une note sur : "Cask Strength"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Cask Strength".

ajoutez un commentaire sur : "Cask Strength"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Cask Strength".

Klarinetthor › mardi 19 juillet 2016 - 19:21  message privé !

Ce truc latte le whisky, l'insouciance, et la plupart du catalogue de la fourmi sombrex. Ouep. Imminent saoul la chaleur c'est comme de l'irish coffee a 14h sous le cagnard.

Note donnée au disque :       
Scardanelli › jeudi 10 avril 2014 - 17:24  message privé !

J'en cherche encore mes dents.

Note donnée au disque :       
Raven › jeudi 10 avril 2014 - 06:49  message privé !
avatar

Tuerie totale intégrale et définitive. De toute façon une pochette avec un tel intitulé et des cheminées-pagodes de distillerie ne peut renfermer qu'une tuerie. Six boules minimum.

Note donnée au disque :       
Karamazov › jeudi 7 juin 2012 - 16:16  message privé !

Part tranquillement, puis devient totalement psychédélique.
Me le repasserait dans la semaine, mais la 6ème boule est jouable ouaip.

Note donnée au disque :