Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesJThe Jokers › The Jokers

The Jokers › The Jokers

cd • 4 titres

  • 1Going away
  • 2Southern blues
  • 3All wrong
  • 4Jokers Theme: 1) Better days 2) Tears 3) Tumbling down

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Un garage de Téhéran, Iran, 1972

line up

Vaheed (chant, guitare), Comran (basse), Afshin (batterie)

remarques

le cd est dans une pochette 'carte' en carton solide, pour respecter l'esthétique du LP.

chronique

Les intégrismes de tout bord, religieux, philosophiques ou politiques, devront un jour l'admettre, la culture, la vraie, celle qui affirme, conteste, pousse à la réflexion, est un adversaire dont ils ne triompheront jamais. Certes, ressortir en cd l'introuvable Lp des Jokers peut paraître un acte bien dérisoire mais les neuf cent nonante-neuf autres personnes qui, comme moi, l'écouteront en cd, en parleront autour d'eux, le feront découvrir à des amis, contribueront à rappeler qu'il y a eu un avant Khomeyni en Iran, que les rêves d'une jeunesse se sont heurtés aux murailles de la connerie de ceux qui prétendaient agir au nom du peuple et qui n'ont fait qu'instaurer une dictature à la place d'une autre, et que toute forme d'intégrisme se doit être prise au sérieux et combattue. Originaires de Téhéran, The Jokers sont considérés comme l'un des projets les plus durs de la scène rock underground iranienne des 70's. C'est après avoir visité l'Angleterre que le chanteur et guitariste est retourné au pays, la tête pleine de nouveaux sons et d'idées. En effet, si les Beatles et les Shadows avaient constitué l'influence principale de la vague 60's des groupe de garage rock, c'est vers MC5, Jimi Hendrix Experience ou Cream que les Jokers vont se tourner. En 1972, ils enregistrent ce premier album dans un garage dans des conditions proches de la prise directe en répétition, soit un son très cru et grésillant doublé d'un mixage rudimentaire. Bien entendu, ils ne trouveront aucun label pour sortir leur disque et devront se contenter de jouer dans les clubs locaux avant le point d'orgue de leur carrière, un concert à l'Ambassade d'Allemagne, avant un split inévitable. Presque quarante ans plus tard, il nous est enfin donné de découvrir cette musique en une édition (déjà sold out) de 500 Lps et de 1000 cds. Le style en est un blues psychédélique aux vocaux stridents (grands perdants du mixage basique car très en retrait comparé aux autres instruments), aux guitares pleines de fuzz et de wah wahs, derrière lequel se profile l'ombre de Hendrix et du MC5, plutôt efficace dans la composition mais clairement marqué du son occidental, à l'inverse des garage bands sixties chantant dans leur langue et intégrant des instruments traditionnels. Après trois titres de bonne facture, le trio se lâche sur un 'Jokers theme' plus expérimental dans lequel il explore toutes les facettes de son style en passant du blues au proto hard rock durant près d'un quart d'heure. Nulle réelle originalité ni touche personnelle mais en considérant le manque de moyens, de structures et les circonstances de l'époque, on se dit également que les Jokers n'avaient nullement à rougir de leur musique plutôt solide si comparée aux formations occidentales. Certes, on déplorera la qualité moyenne mais de mon point de vue, avoir la possibilité de tenir entre mes mains ce cd est déjà un petit miracle...

note       Publiée le lundi 20 juin 2011

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Jokers".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Jokers".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Jokers".