Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSalem Mass › Witch burning

Salem Mass › Witch burning

cd • 7 titres

  • 1Witch burning10:26
  • 2My sweet Jane 4:35
  • 3Why2:44
  • 4You can't run my life3:50
  • 5You're just a dream3:42
  • 6Bare tree6:53
  • 7The drifter3:14

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré live au 'Steelworkers Union Hall, Provo, Utah, USA, le 18 mars 1972.

line up

Mike Snead (chant, guitare), Jim Klahr (claviers), Matt Wilson (basse, choeurs), Steve Towery (batterie, choeurs)

remarques

chronique

Je ne me souviens même plus par quel hasard je suis tombé sur cet obscur combo américain mais en insatiable pèlerin en quête de psychédélisme occulte, je me devais de m'y arrêter vu le nom et la thématique de l'album. Il dure à peine plus de trente-cinq minutes dont dix pour la première piste; autrement dit, un peu à l'instar du 'Atom heart mother' de Pink Floyd enregistré deux ans auparavant, il repose beaucoup sur la première longue plage éponyme, d'où l'importance de cette dernière. Riche en passages instrumentaux, elle offre aux musiciens une terre vierge où exprimer leurs capacités techniques...L'écriture s'est posée sur quelques ébauches mélodiques servant de trame et de support aux envolées d'orgue et aux riffs de guitare sur près de huit minutes avant le retour à la structure de base s'approchant d'un hard rock à la Black Sabbath. Il m'a fallu du temps pour m'habituer aux vocaux nasillards du chanteur pourtant peu présents sur ce morceau, priorité ayant été accordée aux ambiances, mais une fois le pas franchi...Curieusement d'ailleurs, son timbre s'adoucit sur le mélancolique 'My sweet Jane' porté par un bel orgue triste qui n'est pas sans évoquer Black Widow. Hélas, les compositions suivantes ne sont pas du même niveau et sombrent dans la banalité, Salem Mass délaissant son voile occulte pour s'approcher tantôt des Doors ('You're just a dream' plaisant mais sans déclencher l'enthousiasme) tantôt d'un proto-hard rock inspiré par Black Sabbath ou Led Zeppelin, parfois avec un certain talent (le beau et poignant 'Bare tree' où chant et orgue s'en donnent à coeur joie), parfois un manque évident d'efficacité ('You can't run my life' aux riffs peu inspirés et mollassons). Disons pour résumer que Salem Mass s'inscrivent clairement parmi les seconds couteaux; s'ils sont capables d'un peu d'audace, ils ne la poussent pas très loin et s'il est clair que les musiciens sont bons, ils ne tiennent pas non plus la comparaison avec les grands noms du genre. L'ambiance occulte aurait pu faire la différence mais là non plus, le concept n'est pas développé jusqu'au bout, seule la pièce éponyme dégageant quelque chose de malsain. Pas désagréable, l'orgue assure, les mélodies sont très correctes mais le tout reste mal équilibré et pas aussi puissant et original qu'on eût pu le souhaiter.

note       Publiée le lundi 25 avril 2011

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Witch burning".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Witch burning".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Witch burning".