Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNThe Nightingales › Hysterics

The Nightingales › Hysterics

cd • 18 titres • 60:35 min

  • 1Big Print
  • 2This
  • 3The Happy Medium
  • 4Nothing But Trouble
  • 5The Bending End
  • 6Lower Than Ever
  • 7Insurance
  • 8Whys Of Acknowledgement
  • 9Bachelor Land
  • 10Crafty Fag
  • 11Ponces All
  • 12How to Age
  • 13Only My Opinion
  • 14The Crunch
  • 15All Talk
  • 16Look Satisfied
  • 17Not Man Enough
  • 18This

enregistrement

Enregistré Aout-Septembre 83 aux Sinewave Studios, Birmingham et Avril-Décembre 83 aux Maida Vale Studios, Londres - Remasterisé pour le cd par Steve Knight.

line up

Andy Lloyd (vocaux, guitare, banjo); Nick Beales (vocaux, guitare, claviers); John Nester (vocaux); Paul Apperley (batterie), Robert Lloyd (vocaux).

remarques

chronique

Styles
punk
rock
Styles personnels
proto-indie rock

Parmi les groupes à avoir joué aux côtés des grands noms de la première vague punk (Clash, Buzzcocks, etc…) les Nightingales sont probablement les plus bizarres et les moins à leur place dans cette catégorie. Tentons une description la plus fine possible de leur musique : un post-punk où s’entremêlent ce qui semblent être 4 guitares (en fait, 2) au son lo-fi et sans effets sur des rythmes saccadés et tordus, formant un genre de croisement bancal entre le punk délirant des Cravats et Captain Beeheart, en plus pop et moins crade. Pour les siphonnés du bulbe qui connaissent, on pourrait les considérer comme des précurseurs – assez timorés pour le style – des groupes du label Ron Johnson qui détonnaient tant sur la compil C86 du NME. Leur sens du groove très particulier les fait parfois ressembler au Beck de Odelay, avec des riffs joyeusement débiles de banjo sur fond de grosses basses hip-hop (The Happy Medium), quand ils ne tombent pas par hasard sur un groove presque jamaïcain (Bachelor Land). On retrouve d’ailleurs une rythmique dubby, presque électro ou drum’n’bass dans sa mise en place, une preuve de plus que le post-punk a largement préfiguré les hybrides dub/électronique des décennies suivantes, qu’il s’agisse de trip-hop ou de jungle. Le reste du disque officie dans un post-punk plus classique, aux rythmiques très serrées (Insurance) avec des riffs complexes comme celui, typique, de This, qui sonne comme une mélodie de cornemuse jouée par Bert Jansch ou Davy Graham à leur vitesse habituelle - c’est à dire rapide. Le chanteur n’a pas une personnalité débordante, mais se permet quand même un a cappella insolent sur Only My Opinion, ce qui laisse deviner l’étrangeté de leurs paroles. C’est donc un disque bizarre, pas autant que le titre et la pochette le laissaient suggérer, mais bizarre. Tenez, par exemple, la petite mélodie d’orgue pour enfant qui sert de fond à Look Satisfied, elle devrait rappeler quelque chose à ceux qui étaient exposés à la radio où aux clips de la fn des années 90, puisqu’il s’agit de la même mélodie que la coda de Millenium de Robbie Williams ? De là à dire que Robbie Williams a écouté les Nighingales, il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas avant qu’on me paie un verre d’absinthe. (une bouteille fera l’affaire aussi, je suis pas difficile) A signaler que les Nightingales se sont reformés, dans les années 2000, comme tous les groupes de post-punk anglais sauf Joy Division (mais ça viendra, je m’inquiète pas. Ou plutôt, si).

note       Publiée le dimanche 31 octobre 2010

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Hysterics".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hysterics".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hysterics".

Klarinetthor › dimanche 7 février 2021 - 21:16  message privé !

Un docu sur Lloyd et les Nightingales vient de sortir (de l'autre coté du Brrexit):https://kingrockerfilm.com. Mark E. n'est plus mais Robert L. est toujours. Ok, don't mention that.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › vendredi 8 mai 2020 - 17:59  message privé !
Note donnée au disque :       
Klarinetthor › dimanche 2 avril 2017 - 22:58  message privé !

un ptit top 10 du Rob Lloyd pour mieux comprendre d'ou vient leur musique: http://louderthanwar.com/rob-lloyd-...

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › lundi 23 février 2015 - 22:07  message privé !

Prochain album sur le frais label de John Robb "Louder than war" et tournée UK/Ireland en mai!

Note donnée au disque :       
dariev stands › vendredi 30 mai 2014 - 17:59  message privé !
avatar

oups, corrigé