Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOO.Children › O.Children

O.Children › O.Children

cd • 10 titres

  • 1Malo
  • 2Dead disco dancer
  • 3Heels
  • 4Fault line
  • 5Smile
  • 6Ezekiel's son
  • 7Ruins
  • 8Radio waves
  • 9Pray the soul away
  • 10Don't dig

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Tobi O'Kandi (chant), Gauthier Ajarrista (guitare), Harry james (basse), Andi Sleath (batterie)

Musiciens additionnels : Barny, Al Miller (guitare sèche, saxophone, claviers, guitare, choeurs)

remarques

Existe en édition limitée avec un second cd de versions alternatives avec un inédit. http://www.myspace.com/ochildren

chronique

Ont-ils relevé les épaules ? Toujours est-il qu'ils semblent avoir accepté le fardeau qui pèse sur leur génération, comme sur la précédente et celle d'avant encore, ces jeunes hommes dont parlait Ian Curtis dans 'Decade' voici près de dix-huit ans...Le régime capitaliste a bien essayé de noyer les questions existentielles sous le bling bling, réduit l'espoir de lendemains meilleurs en une inéluctable consommation et il y a réussi, en apparence du moins car les coeurs gris n'ont de cesse de traîner leur spleen dans les ruines polluées de nos villes...Certes, l'audace des Joy Division, Bauhaus et autres Sisters of Mercy s'est bien diluée ou n'a plus le même impact mais l'âme n'est pas totalement morte...Voici O.Children, l'une de ces formations héritières qui ne révolutionnera rien mais qui dispose pourtant d'une sacrée carte à placer sur la balance: la voix de son chanteur. Comme Ian Curtis, ce dernier (l'un des rarissimes chanteur black d'une formation cold wave/goth) est pourvu d'un timbre grave, profond, qui porte en ses lignes mille et une images, mille et un sentiments, réveillant une forme de douleur grise que l'on croyait enfouie à jamais. Baptisé d'après une chanson de Nick Cave, son groupe oeuvre dans une forme de post punk flirtant tant avec la cold wave qu'avec une certaine forme de lyrisme gothique. Si la musique est vraiment bonne, la mélodie séduisante, elle ne présente pas grand chose de neuf et n'hésite pas à rendre largement hommage aux maîtres (la première partie de 'Don't dig' n'est autre qu'un 'The Eternal' contemporain). Elle reste malgré tout très efficace, soignée au niveau des ambiances, notamment de par le jeu de clavier, brumeuse, mais empreinte d'une noirceur légèrement écorchée qui distingue O.Children de Interpol ou Editors, nettement plus indie...Ainsi l'excellent 'Malo' n'est pas si éloigné de The Mission (en mieux ), pareil pour le superbe 'Ruins' louchant vaguement du côté des Sisters of Mercy dans le feeling. Mais surtout, il y a ce chant...Ce chant qui habite à lui-seul chaque mélodie et lui confère une forme de mélancolie tranquille mais qui sert à la gorge tant elle sonne sincère et non affectée. Regardez le clip de 'Ruins', ce grand noir, Tobi O'Kandi, comme au ralenti, les bras en croix...Voilà l'ambiance qui se dégage de ce premier opus. Là où la voix de Ian Curtis, bien trop mature pour son jeune âge, semblait porter en ses accents le désespoir de sa génération, la sienne dégage quelque chose d'aussi triste mais de plus apaisé comme si la fin était inéluctable mais que ce n'était pas si grave...Même une chanson plus pop telle que 'Dead disco dancer' ne parvient pas à se défaire de son voile funèbre...L'urgence tranquille mais au bord du gouffre telle que la chante Tobi dans 'Malo': 'If I lose you tonight, I'll lose you forever'...Ne soyons pas dupes, O.Children, malgré un talent évident, ne sont pas les nouveaux Joy Division et pourtant, quelque chose de particulier se dégage de ce disque...Cette voix, bon sang ! Tobi O'Kandi ? Ce gars a de l'or dans la gorge...

note       Publiée le lundi 6 septembre 2010

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "O.Children".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "O.Children".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "O.Children".

Richard › dimanche 10 décembre 2017 - 17:35  message privé !

C'est vrai qu' "Apnea" était quelque peu décevant. Trop d'espoir placé dans ce groupe ? Plus aucune nouvelle d'ailleurs si ce n'était le prometteur single " Science " sorti courant 2016.

Note donnée au disque :       
Twilight › dimanche 10 décembre 2017 - 16:03  message privé !
avatar

J'adore toujours autant ce premier essai mais je peine à terminer ma chro du 2ème ^^

Richard › dimanche 10 décembre 2017 - 14:55  message privé !

Encore un groupe feu de paille, malheureusement. Ces dix titres solides laissaient présager du meilleur. J'avais vu les Anglais à Caen il y a quelques années. Et de fait, O'Kandi était puissamment charismatique.

Note donnée au disque :       
stankey › lundi 12 janvier 2015 - 19:38  message privé !

Que cette mélodie de "Smile" est simple et touchante...et ce "Ruins" au gout de larmes ravalées... 5 boules aussi, facile.

Note donnée au disque :       
Twilight › lundi 2 juin 2014 - 20:25  message privé !
avatar

Je reste fan de ce premier mais je suis d'accord avec Seijitsu, le second ne confirme pas. Pas mauvais mais pas très excitant.