Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNoir Du 'soleil › Into the sky

Noir Du 'soleil › Into the sky

cd • 12 titres • 54:34 min • light

  • 1Prelude of the sun rising
  • 2Nightmare
  • 3Dreams through fire
  • 4And into clouds
  • 5Close moi Augen
  • 6Broken arms
  • 7C[to]d
  • 8Obstacle one - conversation
  • 9Le blue et la pluie
  • 10Sinking - falling
  • 11The very last time
  • 12Nothing (instrumental)

cd • 11 titres • 62:17 min • dark

  • 1And into clouds (remix by Mummy Lee)
  • 2Nightmare (Kiwamu guitar version)
  • 3Obstacle one - conversation (Thomas Ford's trip hazard)
  • 4Dreams through fire (XP8 mix)
  • 5Close moi Augen (hardstyle mix)
  • 6Close moi Augen (minimal mix)
  • 7Obstacle one - conversation (sino rebuilds project mix)
  • 8Le blue et la pluie (Ryo Mucha mix)
  • 9Nightmare (The Royal Dead remix)
  • 10Broken arms (slow version)
  • 11Sinking- falling (Call to prayer mix by NimiEll)

enregistrement

Perth, Australie

line up

Koe (chant, musique, manipulations), Eris (manipulations live)

remarques

chronique

Styles
electro
Styles personnels
dark electro

Aaaah, le Japon...Depuis deux ou trois ans, c'est simple, tout le monde se découvre soudain une passion pour ce pays (et pas à cause des films de Kurosawa ou des écrits de Mishima); une foule de gamins refusant de grandir se font appeler 'Toriko San', lisent leurs mangas de la dernière à la première page, rêvent d'aller à la Japan Expo à Paris et craquent sur les looks androgynes de ce qu'ils croient être du Visual Kei. Voilà que même certains musiciens s'y mettent, c'est notamment le cas d'un Australien se faisant appeler Koe qui a signé sur le label nippon Darkest Labyrinth et qui reprend tous les tics des formations visual de base tels que les titres en français maladroit, sans oublier le look alors qu'il est aussi asiatique que moi...Vous me trouvez dur ? Vous allez être surpris. Noir du 'Soleil présente sa musique comme un mélange de visual kei, d'electro dur européen (le genre 'boum boum' fait des ravages au Pays du Soleil Levant, il suffit de voir l'écurie Darkest Labyrinth) et de post punk britannique...Glps, quoi ? Il serait en effet trop aisé à première écoute de classer nos Australiens dans la liste des formations dark electro à la Hocico ou Suicide Commando car très vite des éléments viennent compliquer la donne, notamment le chant qui dans ses parties claires évoque volontiers Apoptygma Berzerk ou Covenant. Ensuite, si l'album compte en effet des chansons dansantes à rythmes binaires ('Nightmare', 'broken arms'), d'autres témoignent d'une plus grande audace se rapprochant davantage de la démarche de Nine Inch Nails (l'intro de 'Close moi Augen', l'instrumental 'Nothing'). 'C[to]d' tente même de conjuguer le tout en ses lignes: le chant passe du clair à la saturation d'effets, les mélodies douces se mélangent avec des guitares limites distordues, la ligne de base est manipulée à tel point qu'on croit que le cd est en train de sauter, les sons tuning se mêlent aux crissements indus. Bel exercice de style mais assez creux. Là où le duo s'en sort le mieux, c'est sur ses titres les plus dark wave ('Le blue et la pluie' combinant guitares cold wave et électronique moderne ou 'Sinking-falling' très orienté Depêche Mode), même si quelques pièces pêchues restent agréables. Notons quelques interludes instrumentaux (un peu nombreux à mon goût, surtout quand ils reprennent la technique de l'effet 'cd qui saute' comme 'The very last time'). La version deluxe se déclinant entre un côté lumineux et un côté sombre (cd blanc et cd noir) propose un second cd constitué de remixes, pour ma part totalement inutiles qui là aussi sonnent plus comme des exercices de style qu'autre chose ou tombent carrément dans la facilité (la version avec guitare ajoutée de 'Nightmare'). Pourtant, l'ami Koe ne semblait pas encore satisfait puisqu'est offert en bonus un single, la 'gothic version' de 'Nightmare' qui sans suer le génie vaut bien tous les remixes du cd noir. En gros, elle sonne moins 'boum boum' et dégage un feeling plus mélancolique. Il faut laisser cette justice à Noir du 'Soleil, ils ne se sont pas contentés de musique pour tuning, on devine un certain travail dans la composition même si les maladresse ne sont de loin pas toujours évitées... Maintenant, reprendre des clichés à la virgule près, est-ce intéressant ?

note       Publiée le mercredi 6 janvier 2010

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Into the sky" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Into the sky".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Into the sky".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Into the sky".